» Quand le Blues sonne dans la langue de Molière « 

Le nouvel album de Rod Barthet intitulé « Ascendant Johnny Cash », sortira le 27 septembre 22019 via Festivest / Socadisc

Rod Barthet se démarque totalement de la scène blues française. Avec « Ascendant Johnny Cash », il parvient, une fois de plus, à faire sonner la langue de Molière sur l’idiome de John Lee Hooker comme personne avant lui.

Afin d’obtenir un tel résultat, depuis plus de 20 ans, le chanteur guitariste prodige s’adjoint les services du parolier Boris Bergman.

Avec ce dernier, le temps de 5 chansons, il créé ici une alchimie rare dont il est le seul dépositaire. Cette dernière lève le voile sur un univers où semblent se côtoyer Bo Diddley, Christophe, Chuck Berry, Tommy Castro ou Alain Bashung. Le tout, au beau milieu d’une succession de tableaux sonores propres à l’imagination fertile des deux complices.

Des échappées jubilatoires qui n’en font pas oublier des racines toujours aussi bien ancrées dans le terroir américain et soutenues par un groupe exemplaire. Tous rivalisent de nuances et d’imagination, dans le but de servir des thèmes souvent brûlants qui déplorent les errances humaines et l’oubli de nos fondamentaux, qu’il s’agisse de Liberté, d’Egalité, de Fraternité ou d’écologie.

De par l’éclectisme et l’intelligence de sa teneur, « Ascendant Johnny Cash » ne peut laisser insensible. Ces 11 plages nous permettent de nous poser les bonnes questions et nous poussent à une réflexion bienvenue.

Après avoir fait trembler les scènes blues internationales, en 2019, Rod Barthet s’inscrit définitivement comme un rouage essentiel de la belle chanson française. – David Baerst –

De Boris Bergman, fidèle collaborateur :
« Le Jura n’a pas inventé que de belles forêts aux pieds de belles montagnes ou l’on déguste la raclette le soir au coin du feu. Il a aussi fait naître de solides chanteurs comme H.F Thiefaine, Rod Barthet est l’un d’eux : en plus de sa maîtresse appelée Guitare, il est doté d’une voix inhabituelle et chante le blues comme nul autre.  Cocteau avait raison : « ce que les autres te reprochent, cultive -le : c’est toi même ».
Après plus de 20 années de complicité et de collaboration avec Rod,  je peux affirmer que c’est très certainement l’un de mes meilleurs albums »

Ghost, sera de retour en France à la fin de l’année  pour  « The Ultimate Tour Named Death »

Après avoir enflammé le stade de France le 12 mai 2019, et effectué 26 dates dans les stades en « Special Guest » de Metallica, puis donné 32 concerts en tête d’affiche cet automne en Amérique du Nord, Ghost poursuivra son « Ultimate Tour Named Death » en Europe à compter du 16 novembre à la Motorpoint Arena de Nottingham, en Angleterre.

Tout ce beau monde va sillonner la Grande-Bretagne et l’Europe pendant 5 semaines jusqu’au Zénith de Toulouse, le 19 décembre. La première partie sera assurée par les groupes All Them Witches et Tribulation.

Cette tournée s’inscrit dans la lignée du succès de l’album « Prequelle » (Top 10 dans 15 pays à travers le monde, n°3 en France), un disque nominé « Best Rock Album » aux Grammy Awards aux Etats-Unis, ainsi qu’en Suède. En France, le groupe s’est retrouvé en couverture de plusieurs magazines. On se souvient aussi que les titres « Dance Macabre » et « Rats » ont été n°1 sur OUI FM et que Ghost a donné 2 concerts dantesques à la Halle Tony Garnier de Lyon devant plus de 7000 fans, ainsi qu’au Zenith (complet) de Paris.

Les 3 dates françaises:
– Le 13 décembre 2019 à Strasbourg « Zenith »
– Le 18 décembre 2019 à Nantes « Zenith »
– Le 19 décembre 2019 à Toulouse « Zenith »

Les pré-ventes débuteront mercredi 10 juillet 2019 à 10h00. Un nombre limité de packages VIP sera également disponible. La mise en vente générale sera lancée le 12 juillet 2019 à 11h00

La 21ème édition du plus grand festival de Boogie Woogie du monde se déroulera du 8 au 11 août 209 à La Roquebrou (Cantal) avec plus de 70 artistes venus du monde entier et plus de 10000 festivaliers.

20 ans que le Festival International de Boogie Woogie de La Roquebrou fait swinguer musiciens, mélomanes, danseurs et curieux.

4 jours de fête au sein d’un joli village du Cantal entre concerts, fanfares, cours de danse et bals swing, masterclass piano et bien d’autres surprises.
Venez nous rejoindre pour cette édition anniversaire bien spéciale !

Retrouvez cette année :
le grand bluesman Alabama Slim
Sébastien Troendlé
un Big band de 17 Musiciens
Jack Carpenter
The Harmonica Brothers

Inglorious sera en concert mardi 12 novembre 2019 @ Paris « O’Sullivans Backstage By The Mill« 

Formé à Londres en 2014, Inglorious est un groupe de Hard Rock britannique qui tire ses influences du Rock des années 70, et de groupes comme Whitesnake, Deep Purple, Guns N’ Roses et Led Zeppelin.

Après les albums « Inglorious » (2016) et « Inglorious II » (2017), qui capturent l’énergie live du groupe, le troisième album « Ride To Nowhere » est sorti le 25 janvier 2019.

Ce nouvel album regroupe un mélange de ballades, de morceaux plus Metal, d’autres plus acoustiques, plus bluesy, et même un morceau épique de 6 minutes, le tout dans une ambiance plus sombre que les deux albums précédents.

Retrouvez-les à Paris le 12 novembre 2019, au O’Sullivans Backstage By The Mill , pour une date unique en France !

“Diversité, qualité et toujours la gratuité : Pour l’amour De l’art et la beauté Du geste”

La diversité dans les genres musicaux proposés, Folk, Blues, Rock mais aussi dans la provenance des groupes : du cœur de la Bretagne, aux confins de l’Australie, en passant par les USA ou le Royaume Uni, le festival fait cette année la part belle aux filles.
Au total La Nef D Fous présentera les 26, 27 et 28 juillet 2019 plus de 35 formations et plus de 55 concerts, toujours sur 3 scènes.

La qualité c’est d’abord pour la Nef D Fous un esprit.

Proposer une affiche qui permet aux 60 000 festivaliers de découvrir une richesse unique de talents rares, hors des circuits convenus des festivals ordinaires. C’est ensuite, accueillir les festivaliers comme on reçoit des invités à une grande fête en leur proposant 3 campings avec “ vue sur mer ” et leur permettre ainsi de goûter les plaisirs de la baie de Saint-Brieuc, de la Bretagne. C’est enfin fédérer plus de 500 bénévoles et 6 associations locales dans l’organisation du festival qui témoignent de la mobilisation et de l’engagement des bretons pour leur territoire.

Depuis sa création, la Nef D Fous a revendiqué son ambition marginale de proposer la gratuité des concerts. Au fil des années cette vision est devenue un modèle économique adoubé par les festivaliers qui soutiennent massivement le festival, mais également par les entreprises et les institutions.

Cette année encore, la Nef D Fous se met au défi de vous surprendre. En vous proposant une édition pleine de style et de finesse.

Pour sa 11ème édition, La Nef D Fous, Binic, BZH met le paquet et vous dévoile une programmation complète et à son image, avec à l’affiche :

Saba Lou / Baby Shakes / The Schizophonics / Draught Dodgers / The Buxom Blade / St. Morris Sinners / Buck / Steal Shit Do Drugs / Handsome Jack / SLIFT / Les Kitschenette’s / Moody Beaches / Cellophane Suckers / Hudson Maker / Shifting Sands / The Kill Devil Hills / listener / CATHEDRALE / Grindhouse / The Burning Hell / Go!Zilla / Cannon Fodder / Prettiest Eyes / Olivier Red / Knuckle Head / Louder Than Death (King Khan + MAGNETIX) / The Valderamas / Death Valley Girls / Kēpa / Beechwood NYC / Jet Reactions / MOD CON / Cannibale / Henry’s Funeral Shoe / Mr. Airplane Man / Sleaford Mods

Faire descendre le talent dans la rue. Faire résonner la musique aux quatre coins de la ville et au-delà lors des 3 jours du Binic Folks Blues festival. Inviter des milliers de passionnés à découvrir la Baie de Saint Brieuc « joli coin de paradis » et plus encore la Bretagne. Partager avec le plus grand nombre l’esprit de découverte qui anime l’association, le sens de l’accueil des bretons et leur goût du partage et de la fête : telle est la vocation de la Nef.

Mais avant tout la Nef D Fous est depuis 10 ans (création en octobre 2008) l’association de plus de 250 « agitateurs d’idées ».

Culture et tourisme sont les maîtres mots de l’action de la Nef afin d’offrir à la Baie de Saint Brieuc une visibilité et un attrait sans précédent.

Fédérer et partager de Binic à Rennes, Brest ou Nantes les énergies multiples (Adhérents, bénévoles, entreprises, institutions) pour vivre chaque jour sur un rythme fou des projets imaginatifs, productifs qui regardent vers demain.

Plus de 50 concerts gratuits lors du Binic Folks Blues festival, une dizaine de coproductions discographiques ou vidéo et depuis plusieurs années une aide au fonctionnement des associations locales : la Nef D Fous est devenue au fil des années un véritable acteur économique local qui propose un modèle original, désormais reconnu.

Symboliquement, la Nef D Fous est la muse protectrice des musiciens voyageurs, à l’image du premier ambassadeur Julian Poulson, de Tasmanie, qui est venu faire résonner les harmonies de son album « Green Mist » sur les quais de Binic par un week-end d’août 2009.

Par la suite, la programmation s’est attachée à diffuser des musiciens voyageurs aussi talentueux qu’inconnus venus de tous les coins du monde et particulièrement d’Australie.

La tournée européenne de Nashville Pussy fera une halte à Paris ce soir, vendredi 5 juillet 2019 à 19h30. Le combo mixte américain se produira au « Gibus », avec Hellectrokuters en première partie.

Le concours permettant à 2 d’entre vous de rafler un billet pour cette soirée a connu franc succès !

Teenage Lust Prod associé à Ride The Sky remercie l’ensemble des participants, et vous félicite pour avoir trouvé la bonne réponse. C’est Daniel Rey qui a produit  dernier album « Pleased To Eat You ».

Le2 2 heureux élus désignés par le tirage au sort sont Dominique Lelievre et Yves Vincent.

Pour les perdants, on rattrape ça au bar ! Sur présentation du ticket de concert, ta 1ère pinte à l’Alabama Bar, situé à 5 mn à pied (32 rue Albert Thomas),  sera à tarif Happy Hour ! »

Est-il encore nécessaire de présenter Nashville Pussy ? Après plus de 20 ans de carrière, des milliers de concerts à travers le monde, 7 albums studio dont le dernier « Pleased To Eat You » sorti l’année dernière, si vous ne connaissez pas encore le rock cradingue et puissant des 4 d’Atlanta, c’est que vous deviez être en séminaire longue durée au couvent des bonnes soeurs de la Miséricorde. Auquel cas pas de stress, les Pussy arrivent et vont défoncer la porte du monastère à coups de tiags pour vous faire découvrir les voies impénétrables (quoique) du Saint Rock’n’roll.

L’interview de Nashville Pussy réalisée la veille d’attaquer la tournée européenne, c’est ICI
et le report + les photos du concert à Rouen le 27 juin 2019 ICI
Billetterie ICI

The New Roses sortira son nouvel album « Nothing But Wild »  le 2 Aout 2019 via Napalm Records


Les Hard Rockers allemands The New Roses sont de retour pour escalader le rock Olympus avec leur quatrième album studio « Nothing But Wild ». Après des apparitions réussies dans le monde entier, qui viennent d’ouvrir pour Kiss, et l’invitation à tourner avec le légendaire Scorpions en été, le quatuor composé du chanteur / guitariste Timmy Rough est prêt à fournir le suivi tant attendu de « One For The Road » (2017), qui figure dans le top 20 en Allemagne.

Le chanteur Timmy Rough s’exprime sur « Down By The River »:
« La plupart des membres de la bande ont grandi près du Rhin. Inutile de dire que nous avons passé la majeure partie de notre jeunesse à la rivière. Un paquet de six  bières, un magnétophone et une fille dont vous pouvez tomber amoureux tout de suite, et de la rivière. C’était tout ce dont nous avions besoin. C’est l’attitude que nous avons adoptée dans « Down By The River ». Probablement, il sera diffusé sur n’importe quelle radio de n’importe quel fleuve et deviendra la bande originale de l’été de quelqu’un. »

Le clip met en valeur la déclaration de la chanson d’une manière unique. La chanson, hachée par les années 80, propage une atmosphère décontractée.

The New Roses parlent de « Nothing But Wild »:

“Sur « Nothing But Wild », nous nous sommes entièrement concentrés sur des chansons entraînantes aux grandes mélodies. Notre objectif était d’enregistrer un album de Rock’noll puissant et énergique, sans fioritures ni charges. Tout simplement vrai, tout simplement fort, tout simplement sauvage! »

Tracklist :
01. Soundtrack Of My Life
02. Can‘t Stop Rock & Roll
03. Down By The River
04. Nothing But Wild
05. Heartache
06. The Bullet
07. Runnin’ Out Of Hearts
08. Unknown Territory
09. As The Crow Flies
10. Give & Take
11. The Only Thing
12. Meet Me Half Way
13. Glory Road

Line-up :
Timmy Rough : chant / guitare
Norman Bites : guitare
Hardy : basse
Urban Berz : batterie

Red Beans & Pepper Sauce annonce la sortie de son nouvel album « Mechanic Marmelade », le 27 septembre 2019 via Crossroads / Socadisc

Avec un rock classique qui déménage, qui apprécie les dérapages heavy et qui soigne avec brio ses fondamentaux bluesy, Red Beans & Pepper Sauce revient en force avec « Mechanic Marmalade », son 5ème album, produit par Niko Sarran.

Dans le rôle de la chanteuse volcanique, Jessyka Aké, fait des miracles et tient tête aux guitares impétueuses de Laurent Galichon qui, en pyromane avisé, insuffle cette étincelle qui fait la différence.

Ça cogne, c’est sexy, ça sent le bourbon et la sueur sans oublier ce « quelque chose » de lourd  qui vibre sous le capot et sonne comme un appel  pour prendre la route. Et comme toujours avec le combo sudiste, un zeste funky vient épicer cette confiture maison diablement addictive.

Musiciens

Jessyka Aké (chant)
Laurent Galichon (guitare)
Serge Auzier (claviers)
Denis Bourdié (basse)
Niko Sarran (batterie)

Découvrez le teaser de l’album :

Restez connectés, une interview de Jessyka Aké et Laurent Galichon sera diffusée prochainement sur Ride The Sky !

Red Beans & Pepper Sauce – Cléon « La Traverse » 29 mars 2019 – Photos © Alain BOUCLY

Le nouvel album de Laurence Jones intitulé « Laurence Jones Band » sortira le 27 septembre 201 via Top Stop Music / The Orchard.

Natif de Liverpool, Laurence Jones commence à jouer à l’âge de sept ans en puisant son inspiration dans la collection de vinyles de son père.
A dix sept ans, avec son trio, il part en tournée avec Johnny Winter et Walter Trout. Après un 1er album chez Promise Records (2012) et quatre albums chez Ruf Records qui furent accueilli avec enthousiasme par la critique, Laurence signe chez Top Stop Music.
Entre temps, le jeune guitariste anglais collectionne les distinctions avec plusieurs British Blues Awards dont celui du « Young Artist Of The Year « (2014),  le « Guitarist Of The Year » (2016)
sans oublier celui de « Best Guitarist » dans le cadre du  » European Blues Awards » (2016).

Avec ce nouvel album qui fut le fruit d’un travail acharné de 2 années, Laurence Jones, affuté comme jamais, part en tournée européenne avec la ferme intention d’être à la hauteur de sa réputation.

« l’avenir du blues » et « la prochaine grande chose » – Classic Rock – Blues –

« Laurence est comme un jeune Robin Trower, excitant et plein d’énergie » – BBC Radio 2 –

« Laurence est un croisement entre Eric Clapton & Buddy Guy, c’est un génie » – Walter Trout

En concert:
07/11/19 – Jazz Club Etoile (Le Meridien) @ Paris (75)
08/11/19 – Quai 472 @ Villefranche S/Saone (69)
09/11/19 – La Rotonde @ Fauville En Caux (76)

Découvrez « I’m Waiting » en vidéo, extrait de l’album « Laurence Jones Band » :

La tournée européenne de Nashville Pussy fera une halte à Paris vendredi 5 juillet 2019 à 19h30. Le combo mixte américain se produira au « Gibus », avec Hellectrokuters en première partie.

A cette occasion, Teenage Lust Prod donne l’occasion à 2 personnes de vivre cet évènement exceptionnel, grâce au concours organisé en partenariat avec Ride The Sky.

Pour rafler l’un de ces 2 billets, c’est très simple ! il suffit de répondre à la question suivante :
Quel est le nom du producteur du dernier album « Pleased To Eat You » ?

Envoyez la réponse avant le jeudi 4 juillet 2019 minuit, accompagnée de votre nom et prénom à l’adresse suivante: alain.boucly@ridethesy.fr

Un tirage au sort départagera les ex aequo !

Pour les perdants, on rattrape ça au bar ! Sur présentation du ticket de concert, ta 1ère pinte à l’Alabama Bar, situé à 5 mn à pied (32 rue Albert Thomas),  sera à tarif Happy Hour ! »

Est-il encore nécessaire de présenter Nashville Pussy ? Après plus de 20 ans de carrière, des milliers de concerts à travers le monde, 7 albums studio dont le dernier « Pleased To Eat You » sorti l’année dernière, si vous ne connaissez pas encore le rock cradingue et puissant des 4 d’Atlanta, c’est que vous deviez être en séminaire longue durée au couvent des bonnes soeurs de la Miséricorde. Auquel cas pas de stress, les Pussy arrivent et vont défoncer la porte du monastère à coups de tiags pour vous faire découvrir les voies impénétrables (quoique) du Saint Rock’n’roll.

L’interview de Nashville Pussy réalisée la veille de l’entame de la tournée européenne, c’est ICI
et le report + photos du concert à Rouen le 27 juin 2019 ICI

Billetterie ICI