Suicidal Tendencies viens de dévoiler sa nouvelle vidéo « All Kinda Crazy »

Ce titre est extrait de l’album « Still Cyco Punk After All These Years », disponible depuis le 07 septembre 2018.

Au début des années 80 quand Suicidal Tendencies débutait, le punk rock lui-même n’était pas tendre avec les nouvelles idées, en particulier quand elles venaient d’un groupe qui avait visiblement l’air de ne pas se soucier de rentrer dans le moule. Suicidal Tendencies n’était pas là pour être accepté et suivre bêtement le troupeau. Non seulement le groupe de Venice en Californie a créé son propre style de cyco punk mais il a également amené l’attitude DIY à un nouveau niveau avec un look et un son encore jamais vu et entendu. Pendant 35 ans le groupe ne s’est pas soucié une seule fois des tendances, de ce qui était cool, ou de ce que faisaient les autres groupes. Les californiens faisaient ce qu’ils voulaient sans demander la permission, sans se préoccuper de qui ça pouvait choquer, sans chercher à être aimé. Ils jouaient la musique comme ils la ressentaient, et ce ne fut pas sans conséquence. Ils se firent interdire de concert à Los Angeles et furent harcelés par de nombreuses figures d’autorité dont les services secrets qui sont venus rendre visite au chanteur Mike Muir. Peu de temps après le Parents Music Resource Center entrait également en action. Le PMRC est un groupe de pression américain créé en 1985 pour dénoncer l’évocation du sexe, de la violence, du satanisme, de l’alcool et des drogues dans la musique et qui imposera le bandeau Parental Advisory Explicit Content. Ils ne furent pas les seuls à s’en prendre au groupe, alors que la musique de ces derniers devenait la bande originale des punks, thrashers, metalleux, skateurs, surfeurs, bikers partout dans le monde. Un véritable armée cyco punk plus vivante que jamais !

35 ans après leur premier disque, ce nouvel effort intitulé « Still Cyco After All These Years » est en fait un remake de  l’album « solo » de Mike Muir sorti en 1995 sous le nom Cyco Miko et le titre « Lost My Brain (Once Again!) ». Une galette sur laquelle l’on retrouvait sur 7 titres l’ex-guitariste des Sex Pistols Steve Jones.

Aujourd’hui, ré-imaginé et reboosté au son du 21ème siècle, le cyco punk de Suicidal Tendencies frappe même encore plus fort avec derrière les fûts le brutal Dave Lombardo, légendaire batteur de Slayer.

« Backstage To Heaven », le nouvel EP 4 titres de Doro, sera disponible le 8 mars prochain via Nuclear Blast. A noter que la tournée Européenne de l’ex chanteuse de Warlock passera par la France, avec une date au Forum de Vauréal dimanche 10 mars 2019 à 18h00.

Billetterie ICI


Découvrez le message de Doro à ses fans:
« Je vous souhaite à tous une très bonne année, ce sera sûrement une année 2019 radieuse. J’attends avec impatience la prochaine tournée européenne en mars et, à cette occasion, nous vous proposons quelque chose de très spécial: un nouveau single sorti comme un magnifique 10 » vinyle coloré.
« Le morceau titre, « Backstage To Heaven », est un des favoris des fans de notre double album « Forever Warriors, Forever United », et nous avons invité le célèbre comédien et musicien allemand Helge Schneider à jouer du saxophone en studio sur ce titre. « Heartbroken » a un autre invité de marque: Doug Aldrich (Whitesnake, Dio, The Dead Daisies) qui délivre un impressionnant solo de guitare.

La face B offre également une exclusivité: deux morceaux live enregistrés lors de la première partie de la tournée Forever Warriors, Forever United : « Blood, Sweat And Rock’ N ‘Roll » et un enregistrement exclusif de « If I Can’t Have You – No One Will », en duo avec Johan Hegg d’Amon Amarth. »

L’année 2019 s’annonce déjà comme un millésime exceptionnel, car le « Forum » à Vauréal (95) va fêter son 25ème anniversaire ! Et pour célébrer comme il se doit cet évènement, « la plus grande des petites salles » a programmé des artistes renommés, et d’autres qui seront, à n’en pas douter, les têtes d’affiche de demain. Vous y trouverez forcément un concert à votre goût, grâce la diversité des styles représentés! N’hésitez pas à réserver pour être certain de voir vos préférés, car cette belle salle à taille humaine du Val d’Oise affiche très souvent « sold out », comme c’est déjà le cas le 25 janvier avec RK et 15 mars avec 3 Cafés Gourmands.

RK + Tchakop – Vendredi 25 janvier 2019 à 20:00 (Complet)

Jeune rappeur originaire de Meaux, repéré dans « Rentre dans le cercle », RK vient secouer le rap game avec son album « Insolent » sorti le 21 septembre. En tête des ventes, dès la première semaine, RK est déjà en route pour récolter les certifications. Son potentiel commercial n’est plus à démontrer.

Aussi efficace en studio qu’en freestyle, en rappeur hardcore sur le son « B3 » qu’en loveur dans « bae », dernier titre où il visite son dilemme cornélien entre ses ambitions pro et sa vie amoureuse. RK déploie son talent sur un album de 18 titres qu’il présentera à l’occasion d’un concert qui s’annonce exceptionnel.

Originaire de Vauréal dans le 95, Tchakop est un rappeur issu de la nouvelle vague. Entre rimes tranchantes et vibes légères, Tchakop dispose de toutes les armes pour faire parler de lui très prochainement. Son premier projet intitulé « Polaroid » compte 7 titres à retrouver sur toutes les plateformes de streaming.

7 morceaux qui retracent ses débuts de rappeurs. Du rap pur aux mélodies entraînantes. »

Bukowski – Vendredi 1er février 2018 à 20:30

Les Bukowski de retour au Forum !

On pourrait presque dire que Bukowski a tout fait, tout vécu. Les galères des débuts puis la reconnaissance de ses pairs, la joie de signer son premier contrat discographique avant les inévitables déconvenues venues après, la bande de copains qui décident d’abord de se réunir ensemble mais qui devient plus que ça aux cours des années. Leur nouvel album, « Strangers », apparaît presque plus qu’un ‘simple’ cinquième album : c’est un nouveau départ. Et ce nouveau chapitre, ils ont décidé de le partager avec vous, le public. Pas pour se donner un genre, ni tenter de faire le buzz, non juste parce que Bukowski est là pour et grâce à ses fans et c’est à eux qu’ils veulent s’adresser directement.

Vaudou  Game + Climax Orchestra – Samedi 02 février 2019 à 20:30

Depuis de longues années, plus personne n’en avait passé les portes. Surveillé par un gardien, il était resté en l’état, à se demander si un jour la lumière le traverserait à nouveau. Construits par Scotch dans les 70’s, ils étaient une vingtaine dans le monde entier. Vingt studio, tous identiques. Beaucoup s’étaient refait une beauté numérique dans les 80’s. Pas lui. A Lomé, lui, était resté le même. Muet et inutilisé mais n’attendant qu’une chose : qu’on craque ici l’allumette qui raviverait son feu sacré. Celui de l’Office Togolais du Disque. Le studio Otodi pour les initiés.
Sous la couche de poussière accumulée, la console vibrait encore, impatiente qu’on lui remette le courant pour faire de nouveau jaillir le son analogique. C’est cela que Peter Solo et son groupe Vaudou Game étaient venus chercher. Les vibrations originelles du son de Lomé, celle restées captives de l’endroit, qui innervent encore le sol, les murs, et habitent l’atmosphère.
Jusqu’alors, c’est depuis la France que Vaudou Game assurait ses connexions avec le Togo. Cette fois, en enregistrant entièrement Otodi à Lomé et avec des musiciens du cru en renfort de son équipe lyonnaise, Peter Solo a puisé le fluide vaudou directement à la source, n’utilisant, encore une fois, que la gamme Togolaise pour faire sonner sa guitare. Et faire de ses cordes les courroies de transmissions entre les divinités et l’auditeur.

Quand la section rythmique drum & bass d’Amadou et Mariam renverse la table pour prendre les commandes d’un groupe aux allures de collectif, ça donne Climax Orchestra.

Climax Orchestra n’a peur de rien. Pas plus d’assumer son authenticité que d’installer son afro beat dans notre époque.

Gablé – Vendredi 08 février 2019 à 20:00

« GaBLé, c’est l’histoire de deux batteurs qui décident de jouer de la guitare et d’une fille qui a appris à jouer du clavier en collant des gommettes de couleur sur les touches. »
Ainsi résumé par le groupe, on comprend mieux que leur punk à flûtes, folk déglingue, electro branque, pulvérise la notion éculée de genres. GaBLé est adepte du « fait main / fait maison » depuis
2002. Leurs trois premiers albums autoproduits, gravés sur CD, couverts de jolies pochettes artisanales, passent de main en main jusqu’à échouer entre celles de l’audacieux label britannique LoAF, qui sortira successivement l’ovni radieux « Seven Guitars and a Cloud of Milk » récompensé par le prix CQFD des Inrocks en 2008, le plus léché « I’m Ok » en 2009 et enfin leur 6e disque « CuTe HoRSe CuT » en 2011. Jusqu’alors rompus aux tournées dans les squats et les lieux alternatifs, GaBLé donnera entre 2008 et 2012 plus de 200 concerts en France (Trans Musicales, Eurockéennes, Rockomotives, 3 Éléphants, Festival de Marne, Art Rock…) et à l’étranger (Big Chill et Great Escape en Angleterre, Les Nuits Botaniques à Bruxelles, le festival Spot au Danemark, le FME au Québec, Iceland Airwaves à Reykjavik).
Après une pause bien méritée, GaBLé sortira « MuRDeD » en 2013 sur le label français Ici d’Ailleurs. 13 chansons libres et décomplexées dans lesquelles on retrouve tous les fondements de GaBLé, du hip hop, de la pop, de la noise et du folk. Enfin c’est au printemps 2016, que le groupe nous a livré son dernier disque, « JoLLy TRouBLe », accompagné d’une tournée qui les a emmené en France, Belgique, Suisse, mais également en Russie et au Canada.

Inglorious – Vendredi 15 février 2019 à 20:30 (Date unique en France)

Inglorious est un groupe Anglais qui évolue dans un Hard Rock inspiré par de grands riffs de guitare, et des voix soul. Les influences proviennent du rock and roll emblématique des albums Rock des années 1970 – de nombreuses années avant la naissance des membres du groupe. Le groupe est formé en février 2014 par Nathan James, qui s’est fait un nom dans plusieurs télécrochets outre-manche et en faisant partie de l’aventure Trans Siberian Orchestra et comme chanteur de Uli Jon Roth (ex guitariste de Scorpions). Nathan était à la recherche de musiciens partageant les mêmes idées, désireux de faire cette musique rock qu’il aime tant, le pari est réussi. Ils reviennent au Forum pour présenter leur troisième album « Road to Nowhere ».

Tragedy A Metal Tribute to  The Bee Gees and Disco music – Jeudi 07 mars 2019 à 20:00

Le Forum fête ses 25 ans et vous invite à une soirée de folie avec en exclusivité un des groupes américain les plus fous du moment.
Vous pouvez ouvertement aimer le disco ou le métal et vous pouvez détester secrètement le disco ou le métal. Mais, vous allez certainement aimer Tragedy et son mélange impressionnant de musique, de paillettes et de magie. Une soirée de fête où les titres des Bee Gees et de toute la vague Disco seront repris par ce groupe d’allumés qui sauront déclencher vos plus beaux déhanchés sur la piste de danse….

Doro – Dimanche 10 mars 2018 à 18:00

Depuis trois décennies, Doro Pesch est une des chanteuses avec le plus de succès du rock et metal : elle a vendu plus de 10 millions d’albums et elle a donné plus de 2500 concerts dans 50 pays ! En plus de Scorpions et Rammstein, Doro est l’artiste la plus populaire et la plus exportée du hard rock Allemand !

Les Fatals Picards + Madame Robert – Jeudi 14 mars 2019 à 20:30

Un groupe qui en 18 ans d’existence a sorti 8 albums studio et 3 albums live vendus à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. Un groupe qui a donné plus de 1500 concerts – dont 8 Olympia complets – entre la France, la Belgique, la Suisse, et le Québec. Un groupe qui s’est payé le luxe de participer au concours de l’Eurovision en 2007 et de voir l’une de ses chansons – Le jour de la mort de Johnny – interdite par sa propre maison de disque de l’époque.
Un groupe formé de quatre garçons réunis autour d’une même double passion : la musique et l’humour. Un humour omniprésent depuis les débuts, comme une espèce de fil rouge indispensable pour parler de choses aussi sérieuses que l’homophobie, le chômage, l’immigration, les femmes battues, les exploits de Bernard Lavilliers ou ceux du fils de Vladimir Poutine, la meilleure manière de faire l’amour à la française.

Du rythm & blues généreux, Nino Ferrer, Dutronc, le groove soul et l’énergie rock n’roll comme influences, Madame Robert n’est pas là pour enfiler des perles mais pour faire danser les filles et pleurer les mauvais garçons.

Trois Cafés Gourmands + Mathieu Des Longchamps – Vendredi 15 mars 2019 à 20:30 (complet)

C’est à la fin de l’été 2013 que naît officiellement le groupe Trois Cafés Gourmands, composé de trois amis d’enfance : Mylène Madrias , Jérémy Pauly et Sébastien Gourseyrol.

Passés les premiers balbutiements, leur amitié se scelle vite à travers la musique grâce à trois voix complémentaires et deux guitares acoustiques. Les premières compositions arrivent avec des textes forts et des mélodies entêtantes.
On se balade dans leur quotidien et au fil du temps entre amour, famille, déceptions et coups durs. Les titres joyeux et festifs en apparence cachent une certaine nostalgie et mélancolie que l’on aime découvrir à chaque nouvelle audition.
En 2018, tout s’accélère, le clip de leur single « À Nos Souvenirs » tourné en Corrèze, département d’origine des Trois Cafés Gourmands, est visionné plus de 14 millions de fois su Youtube.
La France entière s’approprie la chanson « À Nos Souvenirs » pour en faire un véritable hymne au quotidien, repris par toutes les générations aussi bien dans les cours d’écoles que dans les discothèques.
Avec des textes prenants, tantôt nostalgiques, tantôt festifs, Trois Cafés Gourmands renouvèle la chanson française en mêlant folk, jazz manouche, blues, pop et bien d’autres style musicaux.

Attention phénomène !

Mathieu des Longchamps touche par sa voix et ses textes, vous emporte loin, mêlant images de ses voyages et de son enfance.
Vous pourrez « sentir encore » ces émotions en live en première partie de Pierre Lapointe, Bénabar, BB Brunes, Clarika, dès le 4 octobre…
Mathieu des Longchamps est né au Québec, à Montréal. Sa mère est chanteuse folk. Son père guitariste flamenco et harpiste latino. Ses premières années, Mathieu les a vécues au Panama. Dans une cabane sur pilotis, « comme des Robinson Crusoé », dit-il avec une émotion encore tangible dans les yeux. Il grandi ensuite à Paris. Avant de faire de la guitare son instrument de prédilection, il a touché à la harpe, aux percussions, au piano.
Il décide ensuite de partir. Buenos Aires, Cadaquès, quelques mois en Uruguay, Mathieu voyage et se forge une expérience unique, indispensable, fondatrice.
En 2017, il signe chez Polydor/Universal et enregistre un EP, « Héros Anonyme » (sorti le 27 avril 2018), réalisé par Stan Neff (collaborateur de Camille, Vianney, Brigitte, Tess) et enregistré à Saint-Germain.
Mathieu est reparti cet été au Panama pour retrouver l’ambiance de son enfance et ses racines afin de travailler les titres de son premier album qui annoncé au printemps 2019 chez Polydor.
En attendant, les quatre chansons de son EP nous révèlent un songwriter délicat, hanté, mélancolique et solaire. Mathieu fait moins de la chanson française que de la chanson en français. C’est un peu pop, un peu folk également, avec parfois cet esprit latino qui remonte à loin, à lui gamin. C’est sa force.

The Gladiators – Dimanche 17 mars 2018 à 18:00

The Gladiators sont dans l’arène depuis 1967, date à laquelle Albert Griffiths forme le groupe, dont le nom est inspiré par le film Ben Hur, et l’idée d’hommes combattant pour leur liberté. Depuis 2005, son fils Al a repris le flambeau et impressionne par sa tessiture et sa présence sur scène, accompagné du band original !

Mes Souliers Sont Rouges + Diyo – Vendredi 29 mars 2019 à 20:30

« Je me souviens » la devise du Québec résonne particulièrement pour ces virtuoses du recyclage, artisans de la musique durable que le public n’oublie pas.

Ces normands ont du mettre du viking dans leurs chansons ! Quelque chose de rock’n’roll qui a épaté les américains du Tennessee en 1994. Avec rien moins qu’un millier de concerts en Europe, en Amérique du Nord, en Australie et six albums ils ont conquis un large public, rassemblé toutes les générations. Les folk stars en dehors des clous, mais toujours dans les cœurs, battent tous les records d’entrées du Zénith de Caen pour retour aux sources en 2011. Après 5 saisons en formation pionnière Mes Souliers Sont Rouges accélèrent le pas. Le groupe folk le plus alternatif se régénère avec de nouvelles collectes de terroirs. Musiciens alchimistes, bien de leur temps, ils auront tôt fait de donner le tempo à de nouveaux succès populaires.

Diyo (« Dis-leur » en créole), ce sont des chansons intemporelles et joyeusement désespérées qui invitent au voyage sous toutes ses formes. Laissez-vous guider : Diyo prend les commandes de la Montgolfière pour vous emmener au fil du vent, sur les chemins ou dans les îles, parfois dans les tréfonds de la vie et même aux cieux. En guise d’équipage : une voix, deux guitares, un violon et une basse, le tout enrobé de chœurs féminins-masculins. Traversez la vie, l’amour, la mort. Une chose est sûre, vous n’en reviendrez pas indemne.

Crippled Black Phoenix + Soft Kill + Fotocrime – Mercredi 03 avril 2019 à 20:00 (Date unique en Ile-de-France)

Crippled Black Phoenix est le projet de Justin Greaves déjà remarqué au sein de Iron Monkey ou de Electric Wizard. Avec ce combo au line-up évoluant au fil des albums, il trace une rosace atmosphérique qui passe du post-rock au doom psychédélique sans sourciller. Le nouvel album du groupe, « Great Escape », délivre une charge émotionnelle hors du commun avec un style inimitable entre post rock et progressif. Un album abouti à l’intensité macabre et lumineuse à la fois.

Orphaned Land + Subterranean MasquaradeParatra – Jeudi 11 avril 2019 à 20:00

A l’occasion de la sortie de leur nouvel album « Unsung Prophets And Dead Messiahs » (janvier 2018 / Century Media Records), le Forum accueille Orphaned Land, pionnier du métal oriental qui fait partie des groupes les plus connus du genre. Influencé par le doom metal et le death metal, leur musique mélange des instruments et vocaux orientaux.

Fidèles à leur vision œcuménique et pacifique, Orphaned Land propose une virée exaltante où les thèmes musicaux orientaux se marient aux riffs heavy avec une incroyable fluidité et créativité.

Un voyage musical étonnant où la richesse mélodique et la profondeur des thèmes abordés créent un pont entre les cultures. Une expérience à vivre !

Sarah McCoy -Vendredi 12 avril 2019 à 20:30 (concert assis)

Il y a du Bessie Smith en elle, et une pincée d’Amy Winehouse. Un soupçon de Janis Joplin et un zest de Tom Waits. Quelque chose de Fiona Apple, aussi. Et son univers n’aurait pas déplu à Kurt Weill. Voilà pour ceux qui ne la connaissent pas. Les autres savent qu’elle ne ressemble à personne, que sa voix et son charisme s’imposent dès les premières mesures. Ce n’est pas une tâche facile de susciter la curiosité de Chilly Gonzales, producteur de renom et génie du piano. Tombé sous le charme de la diva américaine lors du Arte. Concert Festival en 2017 à Paris, il la présente peu de temps après à son ami réalisateur Renaud Letang ( Feist, Manu Chao, Charlotte Gainsbourg, Jane Birkin, Mocky, Alain Souchon), et s’ensuit l’enregistrement de son premier album, Blood Siren, au studio Ferber à Paris. Prévu en France pour janvier 2019 (Blue Note), Sarah McCoy jouera ses nouveaux morceaux sur scène dès cet automne.

Monster Truck – Samedi 11 mai 2019 à 20:30

Les géniaux canadiens de Monster Truck sont de retour au Forum pour notre plus grand plaisir. Après leur concert Complet d’octobre 2016, ils ont tourné à travers le monde pour accroitre leur réputation de groupe majeur de ce Hard teinté de 70’s. Leur nouvel album « True Rockers » est sorti en septembre 2018 et sera présenté sur notre scène. A ne pas manquer.

Retrouvez toutes les informations et la billetterie ICI

Dirty Dogz inaugure l’année 2019 de la plus belle des manières, avec 2 dates en compagnie d’Overdrivers, qui auront lieu les 11 et 12 janvier.

Les nordistes d’Overdrivers mettront le feu aux poudres lors de ce premier concert qui se déroulera vendredi 11 janvier 2019  – 20h00 « Chez Charly » à Pecq (Belgique), près de Courtrai et de la frontière. L’entrée est gratuite !

Dans la foulée, Dirty Dogz enfoncera le clou avec son Hard Rock à la sauce australienne sans concessions, idéal pour se réchauffer au cœur de l’hiver !

Voilà une soirée placée sous le signe de l’énergie, au cours de laquelle les 2 groupes vont tout mettre en oeuvre pour prouver que la relève du style est bel et bien assurée !

C’est au Havre que se déroulera la seconde manche, avec une inversion de l’ordre de passage. C’est donc le régional de l’étape Dirty Dogz,  qui ouvrira les hostilités samedi 12 janvier 2019 – 20h30 au McDaid’s, suivi par Overdrivers.

Vous êtes prévenus ! Les compositions aux gros riffs bien saignants seront à l’honneur, et envoyés avec la puissance qui  caractérise ces 2 formations, bien décidées à en découdre lors de cette soirée immanquable. Du très très lourd en perspective pour seulement 5 Euros !

Découvrez Dirty Dogz en Live avec « New Bitch » enregistré à L’A.R.C.A.D.E – N.D. de Gravenchon:

Regardez la vidéo du titre « Rockin’ Hell », extrait du premier album d’Overdrivers :

Embarquez sur le Red Tour avec Red Beans & Pepper Sauce au travers d’extraits de 5 concerts différents. Suivez le groupe sur scène en salle, en festival, en club ou devant plus de 10 000 personnes au concert de clôture de la féria de Béziers.

Des interviews, des scènes en off ou backstage vous plongeront dans l’ambiance d’une tournée avec un groupe de Rock.

Sans oublier les bonus, ou vous retrouverez 5 clips en HD !

Dans la ligné des Gary Clark Jr, Tedeschi Trucks Band pour le coté new blues, et des Blue Pills, Wolfmother pour le néo-vintage, les montpelliérains de Red Beans & Pepper Sauce (vainqueur du tremplin du Cahors Blues Fest 2013 et finaliste du Challenge Blues Français 2016) s’inspirent des classiques et proposent un mélange brulant de rock et de blues saturé. Et ce n’est pas un hasard si OUI FM a choisi un de leurs titres pour figurer sur la compil « Saturday Night By Lespaule » (Warner, 2016) aux côtés d’artistes de légende tels que Tina Turner, Red Hot Chili Peppers, Gary Moore, David Lee Roth, etc.

L’album, « Red », sorti en septembre 2017, confirme la volonté du combo sudiste de mettre les aiguilles dans le rouge. Cette couleur qui incarne la passion, la colère ou le feu et qui colle parfaitement à cet opus. Le 1er single « Half World Changeling » a dépassé les 130 000 vues en quelques jours sur le net !!

Un shuffle texan brulant, étouffant, aux sonorités très actuelles, sauvages et puissantes. Un brûlot massif, des instruments aux accents vintages et la voix de Jessyka Aké, véritable panthère noire, sensuelle et dangereuse.

Une musique électrique et pleine d’énergie à voir sur scène absolument!

« Jessyka Aké fait des miracles et tient tête sans façon aux guitares impétueuses » Guitare Xtreme
« Une production canon de Niko Sarran. Une très belle surprise venue du Sud ! » Le Parisien
« Riffs acérés, rythmiques infernales et voix aigüe terriblement sensuelle » Paris Move
« The music has echoes of updated classic rock balanced with soulful take-no-prisoners vocals. » (BAM, SF-USA)
« Un rock classique qui déménage,une chanteuse volcanique. » Rock & Folk

Découvrez Red Beans & Pepper Sauce Live avec « No Saint » :

Manowar vient d’annoncer l’arrivée de son nouveau guitariste,  E.V. Martel,  en remplacement de Karl Logan écarté du groupe en octobre dernier.

C’est donc E.V. Martel qui accompagnera le groupe américain lors de sa tournée d’adieu, qui fera sa seule date en France en tête d’affiche du Hellfest le 21 juin 2019.

La salle de « La Traverse » à Cléon vient de dévoiler la programmation du premier semestre 2019. Les artistes accueillis dans cette salle devenue incontournable, sont une nouvelle fois de grande qualité et rassemble une grande diversité de styles. Le public ne s’y trompe pas, se déplaçant toujours plus nombreux pour apprécier ces talents venus du monde entier. Ne tardez pas à réservez vos places ou les pass permettant d’assister à plusieurs concerts à moindre coût.

Yarol + jewly : Samedi 02 mars 2019 / 20h30

Familier de la scène et des studios, Yarol se promène depuis toujours entre différents imaginaires dans une liberté totale. Rock, Blues, Punk, Hip-hop, Afrobeat, Funk, Soul, Electro… Yarol joue tous les styles, tant que ça fait bouger, transpirer et que ça électrise. Au fil de sa carrière Yarol a été le guitariste d’FFF, le directeur artistique de Johnny Hallyday et a collaboré avec de nombreux artistes dont Camille Bazbaz, Winston McAnuff… Son héritage, c’est de tordre le cou aux clichés du rock’n’roll. Sa musique se déploie dans un nouveau genre qui n’appartient qu’à lui : l’énergie du rock au service de la danse. Les solos de guitares qui font hurler les filles, les riffs qui secouent les garçons et une rythmique qui emballe le myocarde. Il joue avec les styles pour ne servir qu’un seul but : la fièvre. Et cette fièvre ne s’exprime jamais autant que sur scène. Peu importe la dimension de la salle, l’énergie sera toujours la même : moite et nerveuse.

Jewly fait partie de ces artistes qui en quelques secondes vous transportent et vous inspirent. Distillant un Rock rebelle puissant aux accents de Blues épicé, sa musique est comme une claque qui vous réveille les sens et vous remue les tripes.

Dixiefrog Blues Night avec Bâton Bleu + Archie Lee Hooker + Imperial Crows : Jeudi 07 mars 2019 / 20h30

Bâton Bleu, duo acoustique nourri au blues primitif, joue une musique folk venue d’ailleurs. Avec ses instruments traditionnels surprenants (luth mongol, kalimbas…), Bâton Bleu crée une musique qui relie les Etats-Unis à l’Asie Centrale, l’Afrique et la Méditerranée. Gautier et sa voix rocailleuse, Maria et sa voix céleste, nous racontent des histoires “bizarres et merveilleuses” qui pourraient être les nôtres.

Neveu d’un certain John Lee Hooker, Archie est né en 1949 sur la route du blues dans le Mississippi. Il chante le gospel, fréquente les juke-joints, puis s’installe à Memphis avant de rejoindre en 1989 son oncle et mentor en Californie. Depuis une vingtaine d’années, Archie Lee Hooker roule sa bosse à travers l’Europe. C’est le temps qu’il aura mis pour sortir enfin ce premier album où il raconte sa vie de descendant d’esclave.

Ils sont occasionnellement membres des Sacred Hearts de Jim Belushi et des Blues Brothers, et travaillent régulièrement aux côtés de Bruce Springsteen, Bob Dylan, Gladys Knight, Etta James et Little Bob. Les Californiens d’Imperial Crowns, marqués des influences du blues, du rock’n’roll et de la musique psychédélique des 60’s, reviennent distiller leur rock unique et envoutant ! Leur réputation de groupe de scène vient des concerts incendiaires que le combo à l’habitude de donner depuis 25 ans. Le double live sorti en 2018 fait justement la part belle au parcours peu commun de ce groupe de rock et de blues déjanté et mythique de Los Angeles.

Dan Ar Braz + Clarisse Lavanant : Samedi 09 mars 2019 / 20h30 (Le concert de la St Patrick)

Clarisse Lavanant et Dan ar Braz, toujours aussi complices et inséparables, reviennent avec leur premier album en duo : Harmonie. Cela fait 15 ans que les deux artistes enregistrent dans le même studio. Depuis 2011, ils sillonnent les routes avec les compositions de l’un et de l’autre et chants du répertoire breton. Ils reviennent avec leur premier album Harmonie, composé et écrit à quatre mains avec des chansons inédites dont certaines en langue bretonne. Sur scène, le duo rempli d’énergie, d’humour et de simplicité, est accompagné par le guitariste David Er Porh.

La musique d’Oedã, c’est de la musique à se balader dans les légendes d’Irlande, de Bretagne ou d’Ecosse. La harpe, la guitare et la voix de Jo Van Bouwel, ainsi que les flûtes et les cornemuses de Kristof Kras, vous emmènent sur les bords du Loch Ness ou dans les pubs de Dublin. C’est aussi de la musique à battre des mains et des pieds. De la musique pleine de chaleur, de rêves et d’énergie !

Dana Fuchs + Henrik Freischlader : Samedi 09 mars 2019 / 20h30

Une énergie fulgurante au service d’une voix parmi les plus grandes du blues et de la soul. Dana Fuchs se livre toute entière sur scène et nous plonge, grâce à un répertoire de compositions très personnelles, voire autobiographiques, dans des émotions qu’elle communique avec générosité.

Old School is the New Rule : parcourir les routes de notre belle Europe en mini van, avec un groupe soudé, écumer salles et festivals à la recherche d’un public friand de proximité et d’authenticité. Quand Henrik prend sa guitare, on peut y voir l’honnêteté la plus profonde, la maturité dans son jeu et un total dévouement à la musique. Après un nombre incalculable d’expériences musicales, Henrik Freischlader est revenu à sa musique de prédilection : Le Blues.

Kenny Neal + Boney Fields : Mercredi 20 mars 2019 / 20h30

Capitale de la Louisiane, Baton Rouge est aussi celle du swamp blues, le blues des bayous. Une musique funky, épicée à la sauce créole et très rythmée. C’est là que Kenny Neal a grandi dans une famille de bluesmen. Guitariste particulièrement excitant, bassiste impressionnant, harmoniciste expressif et chanteur au timbre large et viril, il fait indiscutablement le spectacle. Après avoir débuté comme bassiste de Buddy Guy, il incarne depuis une vingtaine d’années la relève dans un style où se mêlent swamp et Chicago blues.

Savoir restituer avec goût, crédibilité et pertinence, une humeur sonore héritée de la tradition africaine-américaine ancestrale est un sacré défi que peu d’artistes ont le talent de pouvoir relever. Boney Fields fait partie de ces instrumentistes aguerris capables de revitaliser un art avec acuité et légitimité. Il faut dire que sa déjà prestigieuse destinée suppose une maîtrise parfaite d’un vocabulaire mélodique façonné par ses aînés. Nourrie par le blues originel, la musicalité de Boney Fields a pris, au fil des décennies, des accents Soul-Funk qui le distinguent de ses homologues jazzmen.

King King + Red Beans & Pepper Sauce : Vendredi 29 mars 2019 / 20h30

Avec King King est né LE groupe de scène. La force motrice en est sans conteste Alan Nimmo, performer au talent insolent et au charisme inaltérable. Avec King King, pas de débat inutile, juste des musiciens talentueux au service de la musique, déployant sur scène des trésors d’énergie pour ravir un public de plus en plus nombreux et toujours fidèle.

Dans la ligné des Gary Clark Jr, Tedeschi Trucks Band, Blue Pills, et Wolfmother, les montpelliérains de Red Beans & Pepper Sauce s’inspirent des classiques et proposent un mélange brûlant de rock et de blues saturé. Leur nouvel album Red confirme la volonté du combo sudiste de mettre les aiguilles dans le rouge. Un brûlot massif, des instruments aux accents vintages et la voix de Jessyka Aké, véritable panthère noire, sensuelle et dangereuse, servent une musique électrique et pleine d’énergie, à voir sur scène absolument !

Alborosie + Marcus Gad : mercredi 03 avril 2019 / 20h30

Dans le cadre de Urban Mix,
Zoom sur les cultures urbaines dans la métropole de Rouen

Né en Sicile et installé en Jamaïque depuis 2001, Alberto D’Ascola, plus connu sous le nom d’Alborosie, est aujourd’hui une des grandes stars du reggae. Depuis le début des années 90 et son premier groupe The National Reggae Tickets, Alborosie a parcouru beaucoup de chemin pour devenir le leader du reggae new-roots en Europe. Plus qu’un interprète, c’est un compositeur et musicien de talent. Sur la scène de La Traverse, il jouera les titres de son dernier album « Unbreakable », enregistré avec The Wailers United, groupe dans lequel on retrouve les membres originaux de Bob Marley & The Wailers : Aston “Familyman” Barrett, Tyrone Downie, Junior Marvin, auxquels il faut ajouter Aston Barrett Jr. Un backing historique pour un album qui célèbre le Roots Rock Reggae.

Issu des terres multiculturelles de la Nouvelle Calédonie, Marcus Gad incarne le renouveau d’un reggae roots méditatif et engagé mettant en lumière la culture si singulière de cette petite île du pacifique. Rares sont les artistes venant d’une terre si lointaine qui parviennent à se faire une place dans le paysage musical international.

Maes + Le Rap Game de La Traverse : vendredi 12 avril 2019 / 20h30

à tout juste 23 ans, Maes a déjà convaincu le public du rap français et les médias, qu’il était l’un des rappeurs à suivre dans les prochains mois. Il allie les codes du rap à l’ancienne par des textes forts de sens, à un flow novateur. Véritable révélation du rap français, il est notamment poussé par le rappeur Booba. Maes se montre polyvalent et talentueux : en seulement un an, l’artiste a réussi à convaincre l’industrie de la musique avec Réelle Vie 2.0, une mixtape qui se révèle être complète, riche et diversifiée. Son premier album « Pure » disponible depuis le 30 novembre, inclus « Billets verts », « Avenue Montaigne » et « Madrina » (ses 3 premiers succès), avec la présence de Booba et de Zed (13Block).

Pour la troisième fois, La Traverse invite des rappeurs normands à participer à son Rap Game, en leur proposant de confronter leurs univers artistiques lors d’un show commun, unique et inédit.

Steve Hill + Fred Chapellier plays Peter Green : samedi 27 avril 2019 / 20h30

Steve Hill, grâce à sa puissance sonore, sa virtuosité et une passion tenace, trône désormais au sommet de la scène blues rock canadienne. Celui pour qui le succès s’est forgé sur 20 ans, lance la suite attendue de son aventure en solo, où il s’affirme et brille en un véritable homme-orchestre. Il faut le voir debout, chantant et jouant de la guitare, une batterie à la portée du pied ! L’incarnation absolue de l’impressionnant “one-man band”.

Fred Chapellier rend hommage à l’une de ses plus grandes influences et l’un des pères fondateur du British Blues avec John Mayall et quelques autres : Peter Green, guitariste légendaire de Fleetwood Mac (dont BB King disait qu’il lui donnait le frisson). Il reste aussi proche que possible du son de l’époque et de l’esprit des versions originales. Et c’est une réussite totale ! Fred Chapellier revisite les titres les plus importants de ce héros de la six cordes, plus particulièrement ses remarquables périodes de Fleetwood Mac et John Mayall. Soirée très blues en perspective.

Spring Break Blues #6 avec Jesus Volt : samedi 11 mai 2019 / 20h30

Pour la 6e édition de son Spring Break Blues, La Traverse continue de mettre à l’honneur les artistes issus du territoire normand ou qui y sont attachés, avec en début de soirée, une sélection des groupes les plus prometteurs. La soirée se terminera avec le groupe Jesus Volt. Sur les routes depuis 1998, Jesus Volt célèbre ses 20 ans de scène. Après une tournée anniversaire démarrée en 2018 en France, Allemagne et Hollande, la tournée 20 Years Of Rock’nRoll se poursuit en 2019 et fera une halte à La Traverse. Jesus Volt, est un groupe incontournable du rock français, jouant du heavy rock’n’roll et du blues, avec un superbe groove, un son qui déchire, un punch d’enfer, et un bon feeling. A chaque concert, le combo dégaine l’artillerie lourde et enflamme la scène comme il sait le faire depuis 20 ans.

Billetterie : La Traverse dispose de sa propre billetterie en ligne en partenariat avec Je Réserve Ma Place. Pour acheter vos billets depuis internet, il suffit de cliquer sur le bouton “ACHETER” qui se trouve dans chaque descriptif de spectacle sur notre site internet. Vous serez alors redirigé automatiquement vers notre billetterie en ligne.
Une inscription simple et rapide est nécessaire pour bénéficier de ce service. Vous n’aurez à faire cette manipulation qu’une seule fois.
Les billets commandés en ligne vous seront remis à l’entrée de la salle le soir du concert contre présentation d’une preuve d’achat. Vos billets peuvent également être retirés auprès de notre accueil du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.

Tarifs des Abonnements “Blues from mars 2019” :
2 concerts : Plein 37€ / Réduit 32€ / Reg’Arts 32€
3 concerts : Plein 50€ / Réduit 43€ / Reg’Arts 43€
4 concerts : Plein 62€ / Réduit 54€ / Reg’Arts 54€
5 concerts : Plein 71€ / Réduit 58€ / Reg’Arts 58€
6 concerts : Plein 78€ / Réduit 65€ / Reg’Arts 65€
Pass : Plein 84€ / Réduit 72€ / Reg’Arts 72€

* Notre accueil est ouvert du lundi au vendredi de 9H00 à 12H30, et de 13H30 à 17H30.
* Nous ne prenons pas de réservation pour les spectacles par téléphone, mais vous pouvez envoyer un chèque à notre adresse, en précisant dans votre enveloppe, pour quel(s) spectacle(s) vous souhaitez acheter un billet.
Les billets vous seront remis à l’entrée de la salle le soir du concert contre présentation d’une pièce d’identité. Vos billets peuvent également être retirés auprès de notre accueil du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30.
* Les billets achetés sur notre guichet de vente en ligne sont majorés d’1 € de frais de traitement.
* Vous pouvez également acheter vos places dans les réseaux habituels (Les tarifs sont annoncés sur notre site internet hors frais de location des différents points de vente (montant indicatif : 1,80€) :
fnac.com [Fnac, Carrefour].
ticketnet.fr [Virgin, Leclerc, Auchan, Cultura].

Le très attendu deuxième album du Laura Cox Band sortira chez Verycords/ Warner au printemps 2019.

Retrouvez Laura Cox en tournée à partir de janvier 2019 :

19/01/19 Usine à chapeaux – Rambouillet(78)
20/01/19 Le Temps des Crises – Beaumont En Veron (37)
26/01/19 Sundre Ball Muzikk Festival – Sundrevegen (NO)
02/02/19 Chez Paulette – Toul (54)
07/02/19 Rocksound – Barcelona (ES)
08/02/19 Sala Lopez – Zaragoza (ES)
09/02/19 Café Berlin – Madrid (ES)
10/02/19 Veneno Stereo – Castellon (ES)
13/02/19 Bilbao (ES)
14/02/19 Memphis Live Music – Gijon (ES)
15/02/19 Forum Celticum – Culleredo A Coruna (ES)
16/02/19 Sala BNS – Santander (ES)
17/02/19 Kafe Zentral – Pamplona (ES)
22/02/19 Spririt Of 66 – Verviers (B)
23/02/19 The Crossover – Gent (B)
09/03/19 Festival Rencontres Sociales – Joeuf (54)
19/03/19 Blues autour du Zinc – Beauvais (60)
22/03/19 Maison des Arts – Le Pleyssis Robinson (92)
23/03/19 Festival Bouge ton Cube – Lauzach (56)
30/03/19 Lax’n Blues – Lax Baraqueville (12)
06/04/19 La Puce à l’Oreille – Riom (63)
27/04/19 Espace Cathare – Quillan (11)
04/05/19 Diff’art – Parthenay (79)
09/05/19 Kulturwerkstatt – Paderborn (D)
10/05/19 Prinzenbar – Hamburg (D)
11/05/19 Groene Engel – Oss (D)
12/05/19 De Flux – Zaandam (D)
13/05/19 Nachtleben – Frankfurt Am Main (D)
15/05/19 St. Barbara – Zwickau (D)
16/05/19 Muziktheater Rex – Bensheim (D)
17/05/19 Burgerhaus Botnang – Stuttgart (D)
18/05/19 Pink Dormagen – Dormagen (D)
19/05/19 Alte Piesel – Kunzell (D)
08/06/19 Coop Live Festival – Puilacher (34)
15/06/19 Musicoul’ – Vesoul (70)
05/07/19 Poland
13/07/19 Zyc O Remparts – Guérande (44)
20/07/19 Rock Heyr – Heyriat (01)
Regardez « Hard Blues Shot » en live, extrait du premier album de Laura Cox Band:

Laura Cox Band – Festival Plein’Air – Bethancourt En Vaux – 02 septembre 2017
Photos © Alain Boucly

Coverslave vient d’annoncer un concert unique au Cart & Horses, lieu légendaire où Iron Maiden a écrit une partie de son histoire. Le plus ancien Tribute français d’Iron Maiden français aura l’honneur de partager la scène avec les membres originels de la vierge de fer, pour célébrer comme il se doit le 20 ème anniversaire du groupe qui a tourné avec Paul Di’Anno entre 2010 et 2013.

Des moments inoubliables en perspective !
Coverslave Plays Maiden Years in London
Tour Chapter 1, nous ne pouvions mieux rêver pour cet anniversaire !
Attention nombre de places limitées, réservez  ICI dès maintenant.

La mise en place d’un transport et covoiturage est à l’étude, pour ceux qui souhaitent venir depuis la France et passer un week end à Londres par la même occasion.

Nous vous en reparlerons bientôt.

Dennis Stratton, Coverslave, Dave Lights and the Cart & Horses gonna get you !                                       Tickets on sale now, be careful, entrances limited

Cliquez sur la bannière pour réserver

Interview réalisée par Marie-France Boucly le 15 septembre 2018 lors du RaismesFest.

Merci à l’ensemble du groupe Max Pie, qui a tenu à être présent lors de cet entretien pour Ride The Sky. Même si le chanteur Tony, a répondu à la majorité des questions, la présence et la sympathie des 4 membres du groupe mérité d’être signalée.

– Bonjour et merci à de nous accorder cet entretien pour RideThe Sky !

Avec grand plaisir !

 – La dernière interview remonte déjà à juin 2015 pour la sortie de « Odd Memories ». Quels ont été les évènements marquants pendant cette période jusqu’à aujourd’hui ?

Tony: Suite à la sortie de l’album, il y a eu une période consacrée à sa promotion. Mais nous n’avons pas eu le soutien escompté de Mausoleum Records, suite aux soucis de santé de leur boss, Afie. Nous avons essayé de faire au mieux de notre côté ! Concernant le groupe, line up a évolué, avec un changement de guitariste et l’arrivée de Thibaut.

 – A ce propos, comment s’est passée l’intégration de Thibaut, le nouveau guitariste ?

Thibaut: J’arrive dans un groupe très sympathique, donc ça a vraiment rendu les choses faciles ! ça s’est déroulé très naturellement !

Tony: En fait, à l’époque il n’était pas barbu ! Du coup on lui a dit de venir… Mais on ne savait pas qu’il allait se laisser pousser la barbe ! (rires)

 – Quel est son impact sur le groupe? Es-ce qu’il apporte sa propre touche personnelle dans Max Pie? Si oui, comment ça se matérialise concrètement ?

Tony: Oui, forcément. Rien qu’au départ, dès son arrivée il a apporté son toucher sur les titres composés par Damien. Il a tout de suite exprimé son envie de changer certaines parties afin quelles correspondent davantage à sa personnalité. Maintenant, sur les morceaux prévus sur le prochain album, ce sera différent, car c’est lui qui compose. Dans la majorité des cas, il apporte tous les éléments, la matière permettant d’avancer, afin que tout le monde puisse travailler dessus. Après nous en discutons, nous bossons sur la mélodie, modifions certaines choses.. Il me casse les pieds car il n’aime pas ça… Mais en gros, cela se passe bien ! Bien sur, il y a sa touche, et clairement, son apport sera perceptible. Forcément, ce sera toujours Max Pie, car 3 musiciens sur 4 sont les mêmes, mais son toucher et sa façon de composer est complètement différente.

 – De nouvelles compositions ont-elles vues le jour ?

Tony: Il n’y a plus que ça ! Les compositions de l’album sont terminées, il n’y a plus qu’à l’enregistrer et cela prend du temps. Il faut dire que nous sommes un peu paresseux, et il y a eu la période de vacances…

– Quelle est l’orientation musicale des nouveaux morceaux par rapport à tout ce qui a été fait jusqu’à présent ?

Tony: L’orientation Prog est identique, mais les morceaux sont peut-être mieux structurés, donc plus accessibles. Ils sont également moins chaotiques, et il en ressort un côté plus sombre.

La pochette de « Old Memories » avait une dominante blanche, en rapport au côté lumineux de la musique et aux sonorités épiques.

Grâce à Thibaut, nous repartons vers une esthétique plus sombre qui nous correspond parfaitement.

 – Un nouvel album est il prévu ?

Effectivement, c’est prévu !

 – Peux-tu nous dévoiler quelques indiscrétions à ce sujet ?

Tony: Hummm c’est à dire ? Si il y a des guests, ou ce genre de choses ? Déjà aujourd’hui, (sur la scène du Raismesfest. ndr) nous avons joué 6 nouveaux titres qui figureront sur l’album. Et il contient d’autres morceaux qui n’ont pas encore été dévoilés au public.

 – Je te vois sourire, Il y aura des guests alors ?

Tony: Et il y aura des guests ! Pas en grande quantité, mais ça sera sympa… Je n’en dirais pas plus !

 – Nous avons eu la chance de découvrir ces nouveautés en live tout à l’heure…

Tony: Mis à part 1 ancien titre, vous avez eu le droit à une majorité d’inédits.

– Par rapport à ce que tu disais tout à l’heure au sujet des structures, c’est vrai que les nouvelles compositions semblent plus directes…

Tony: C’est moins « barré » dans la constitution des compositions, tout en ayant apporté une attention toute particulière aux mélodies, ce qui en facilite l’écoute. La construction et la finalisation du morceau a été travaillée dans ce sens.

– Quel est ton morceau préféré dans toute la discographie de Max Pie et pourquoi ?

Tony: Dans toutes les compos de Max Pie ? Il y a 2 nouveaux titres qui, pour moi, sont au top de chez top… Sinon, dans les albums précédents, ce serait « Don’t Tell Me Lies » (Extrait de l’album « Eight Pieces – One World » sorti en 2013 ndr).

– Est-ce le même que tu préfères jouer en live ?

Tony: J’aime tous les jouer, mais si j’ai une petite préférence pour « Odd Future ».

– Avec le recul, comment le public et les médias ont ils perçus perçu « Odd Memories ».

Tony: Il a été bien accueilli par l’ensemble des médias, avec de nombreuses chroniques dont les notes moyennes allaient de 8 à 10/10. Que ce soit en France ou à l’étranger, les retours ont été très positifs.

 – Quels sont les projets de Max Pie ?

Tony: En priorité, il s’agit de terminer l’enregistrement de ce nouvel album, et de le sortir.

– Un dernier mot pour les lecteurs de Ride The Sky ?

Tony: Merci d’être là, de prendre le temps de nous lire et d’écouter notre musique.

Encore un grand merci Tony pour ta patience, et d’avoir pris le temps de réaliser cette interview pour Ride The Sky.

Tony: Avec GRAND plaisir ! (rires)

Merci à Tony, pour avoir rendu cette interview possible, grâce aux autorisations obtenues avec l’organisation du Raismesfest.

Merci également à Sylvain Cotté d’Underground Investigation, pour son action et ses contacts avec l’organisateur, pour l »obtention de l’accréditation photo.

Réalisation: Marie-France BOUCLY
Photos © 2018 Alain BOUCLY