Beth Hart continue de séduire la France ! Tournée quasi complète ! Concert filmé à au Royal Albert Hall dispo fin novembre !

Mascot Label Group / Provogue présentent: Beth Hart « Live at The Royal Albert Hall »
23 titres capté dans la plus prestigieuse des salles londonienne !

Sortie le 30 novembre 2019 en double CD, double vinyle, DVD, Blue-ray & digital

Après son triomphe au Palais des Congrès de Paris en mai dernier la chanteuse est de retour en France pour une tournée dont plusieurs dates sont sur le point d’être complètes.

11/11 – Strasbourg / Palais de la Musique et des Congrès
13/11 – Lille / Théâtre Sébastopol
15/11 – St Germain En Laye / Théâtre Alexandre Dumas – Complet
17/11 – Tours / Le Vinci
19/11 – Nantes / Cité des Congrès
21/11 – Bordeaux / Théâtre Fémina
23/11 – Lyon / Bourse du Travail
25/11 – Marseille / Espace Culturel du Silo

Première partie : Kriss Barras

Bande annonce :

Regardez « As Good As It Gets » :

Regardez « Leave The Light On » :

Après le succès de son spectacle Paris Seville à L’Européen, Raphaël Fays revient devant son public avec un nouvel album « Paris Seville – madera de guitarra ». Il est disponible depuis le 26 octobre 2018 via Fremeaux & associés.

Après 2 Européens complets, retrouvez le spectacle musical Paris Séville – Raphaël Faÿs à L’Alhambra Paris le 28 novembre 2018.
Un formidable hommage au Jazz manouche et au Flamenco avec un orchestre de 7 musiciens dans une version enrichie de nouveaux morceaux extraits du dernier album.

Aujourd’hui, jazz et flamenco sont intimement liés dans les créations de Raphaël. Ces deux musiques vivantes et en perpétuelle évolution, s’alimentent même l’une l’autre. « Le jazz a influencé le flamenco et l’a modernisé » avance l’artiste qui n’imagine pas abandonner un style pour l’autre. Il a créé son propre univers, sa propre identité musicale, son propre son. Le monde gitan et sauvage du jazz à la Django côtoie celui du flamenco andalou, fier et puissant, dans un spectacle complet (« Paris Séville »), entouré de quatre musiciens, d’un chanteur inspiré et d’une sublime danseuse madrilène.

Une liberté – encore et toujours- sur laquelle il est intraitable, même si les deux genres sont souvent cloisonnés.  « Je suis guitariste tout court » martèle-t-il, s’affichant en marge des modes et des conventions, quitte à dérouter les puristes des deux milieux, mais à convaincre tous ceux qui ont la bonne idée de venir le découvrir.

Raphaël Faÿs : guitares
Laurent Zeller : violon
Julien Catiaux : guitare
José Paloma : percu
Diana Regano : danseuse
Claude Mouton : contre basse
Nino Rosette Garcia « el miura » : chanteur

Infos pratiques :

Théâtre l’Européen 5 rue biot 75017 Paris
Prix des places : 29€ tarif plein – 22 € tarif réduit .
Infos et réservations ICI

3 ans après la déferlante « Propaganda », album du retour aux sources, No One Is Innocent poursuit dans la même veine avec « Frankenstein », produit par Fred Duquesne (Mass Hysteria, Ultra Vomit) et masterisé par Ted Jensen (Alice In Chains, Pantera).

Toujours fidèle à son ADN, entre Black Sabbath, Rage Against The Machine ou les Stooges, No One Is Innocent sait surprendre avec une formule à l’épreuve du temps : riffs implacables, groove, hymnes incarnés. Une formule qui les impose encore et toujours dans le cercle restreint des chefs de clans du rock à grosses guitares !

No One Is Innocent sera en concert exceptionnel à Paris , à La Cigale le 21 Novembre 2018.

Infos et réservations ICI

Voici les artistes Replica qui seront en concert à Paris entre le 05 et le 10 novembre 2018 :

Ihsan ce soir à La Machine du Moulin Rouge

Glenn Hughes demain soir mardi 6 novembre à l’Elysée Montmartre

Bullet For Me Valentine + Nothing More + Shvpes demain soir mardi 6 novembre au Casino de Paris

Shining + Insolvency le vendredi 9 novembre au Backstage O Sullivan

The Magpie Salute le samedi 10 novembre à l’Elysée Montmartre

5 jours de musiques à Avignon du 16 novembre au 23 novembre 2018 pour la première édition d’Avignon Bridge Festival.

​Le Sonograf’ et la Ville d’Avignon ont décidé de créer « L’Avignon Bridge Festival », un spectacle musical vivant consacré au Blues, au Jazz et au Rythmes des Musiques du monde.

Ce tout nouveau festival s’inscrit dans la continuité des valeurs que le Sonograf’ véhicule depuis plus de 13 ans. Provocateur d’émotions, ce festival nous livrera les secrets du partage des gammes de nos sentiments ! Tout comme le Sonograf’, il se veut une rencontre entre les sonorités de blues, de Jazz et des rythmes des musiques du monde.

Passerelle entre les cultures

Ce festival pourrait être une main tendue à celles et ceux dont l’espoir flanche, une passerelle entre les talents de tous les horizons musicaux et géographiques, un pont plongeant vers l’autre rive.

Pour sa toute première programmation, l’Avignon Bridge Festival a souhaité s’appuyer sur des lieux bien connus des acteurs de la vie culturelle avignonnaise à l’image : « du théâtre du Chêne noir, du théâtre de l’Oule, du théâtre Benoit XII et de l’Ajmi ».

Des artistes de tous horizons

Ce festival met en scène concerts et conférences et ouvre ces lieux à tous avec une programmation artistique originale et éclectique. Il accueille des artistes d’horizons très divers, depuis le groupe de Blues/Rock, King King en passant par le Jazzman/Salmeur, David Murray accompagné de Saul Williams, jusqu’à la musique africaine oh combien poétique en compagnie de Awa Ly, suivi par les jeunes talents locaux, inventifs et passionnés.

Alors, laissez-vous vivre cette aventure musicale, et passer le pont des cultures d’Avignon Bridge Festival.

Glenn Hughes performs classic Deep Purple Live sera en concert mardi 6 novembre, à Paris / Elysée Montmartre. La première partie sera assurée par Lex Koritni. Le chanteur de Koritni proposera un set en version acoustique.

Avec son style unique et cette voix toujours exceptionnelle, le célèbre bassiste/chanteur de Deep Puple – sur la période Mark III & IV (1973~1976) – reprend sur scène des titres des albums « Burn », « Stormbringer » et « Come Taste The Band », mais aussi d’autres classics de LA légende du hard rock britannique.

Pas le genre de concert et de chansons que l’on voit et entend tous les jours.

Locations ICI

Regardez son interprétation de « Mistreated » :

Regardez « Burn » :

Regardez « Getting Tighter » :

Regardez son medley « Hidhway Star » / « Smoke on the Water » à la TV australienne :

 

Provogue présente le festival Rockin’ The Blues’19 à Paris / La Cigale, le 26 mai 2019 avec Jonny Lang, Walter Trout et Kris Barras !

Le label Provogue vient vous rendre visite pour une soirée inoubliable, pleine de blues rock et de guitare !

Découvrez la bande annonce :

Message de Walter Trout :

Locations ICI
Préventes les 30 et 31 octobre
Mise en vente générale le 2 novembre

A travers son label Provogue, The Mascot Label Group abrite quelques-uns des plus fameux noms du blues moderne : Joe Bonamassa, Beth Hart, Kenny Wayne Shepherd, Eric Gales, Walter Trout, Gary Hoey, Quinn Sullivan, Eric Johnson, Jonny Lang, Bernie Marsden, The Rides, Leslie West, Sonny Landreth, SIMO, Ronnie Baker Brooks, Supersonic Blues Machine et beaucoup d’autres.

Aujourd’hui, Provogue est donc particulièrement heureux d’annoncer que la seconde tournée de son festival itinérant Rockin’ The Blues passera par Paris le 26 mai 2019, où trois guitaristes de renom se produiront sur les planches de la Cigale : Jonny Lang, Walter Trout et Kris Barras. Trois noms de la scène blues rock internationale qui représentent trois générations de musiciens et qui confirment la richesse de ce style musical. Chacun d’entre eux jouera son propre set avant que ce trio infernal se retrouve sur scène pour un final qui s’annonce déjà explosif.

A noter que, l’an passé, cette tournée avait déjà présenté – en Allemagne, au Pays Bas et en Grande Bretagne – trois talents exceptionnels : Eric Gales, Quinn Sullivan et Gary Hoey.

A ce propos, Ed van Zij, le PDG du Mascot Label Group tient à souligner que :« La 1ère édition du Festival Rockin’ The Blues a été un véritable succès pour Provoque et Mascot. Car au-delà des performances de chaque artiste sur scène, nous avons pu constater un réel engouement pour le blues rock. La réponse et le soutien des médias comme du public a été fantastique. C’est pourquoi nous avons décidé de lancer une seconde édition du RTB Tour avec Jonny Lang, Walter Trout et un nouveau venu Kris Barras. Cette tournée présentera plus de shows qu’en 2018 et traversera plus de pays dont la France. Vu nos récentes signatures, il semble que nous sommes sur la bonne voie pour pouvoir offrir aux fans de Blues Rock ce festival itinérant chaque année. »

En 1995, Jonny Lang n’a que 15 ans lorsqu’il signe son premier contrat avec une major qui se traduit par un premier album qui dépassera le million d’exemplaires vendus! Fait assez rare pour un disque de blues rock ! Les talents du « gamin », tant au chant qu’à la guitare, et ses prestations scéniques de haute volée rencontrent rapidement l’adhésion du public mais aussi de ses pairs. Ainsi Jonny peut se targuer d’avoir joué avec de nombreuses pointures : Eric Clapton, les Rolling Stones, Aerosmith, BB King, Buddy Guy, Jeff Beck, Sting, Herbie Hancock, les Jonas Brothers, Syl Johnson, Willie Nelson, Cyndi Lauper ou encore Santana.

En 2013, Jonny Lang a effectué un retour remarqué en signant sur Provogue pour la sortie de l’album « Fight for my soul ». Depuis il a beaucoup tourné et a sorti, l’an passé, un nouvel album intitulé « Signs ».

Ecoutez « Make It Move «  :

Attention légende ! Vétéran de la scène blues rock, Walter Trout n’a sans doute jamais été reconnu à sa juste valeur en France. Pourtant le bonhomme possède un CV à faire pâlir bon nombre de musiciens. Il a, entre autre, passé cinq ans au sein des Bluesbreakers de John Mayall, a été membre de Canned Heat, a accompagné John Lee Hooker et Joe Tex.

Doté d’une impressionnante discographie, dont une grande partie réalisé sur Provogue, Walter tourne et enregistre sous son propre nom depuis la fin des 80’s. A travers plus d’une vingtaine de disques il réussie régulièrement le pari de nous offrir des titres forts et contemporains tout en restant fortement ancré dans la plus pure tradition du blues rock et du boogie.

La vie de Walter Trout est un véritable manuel d’histoire du blues, cinq décennies plus tard, son étoile continue de briller en solo. Son dernier album en date, « We’re All In This Together » affiche une impressionnante liste d’invités : Kenny Wayne Shepherd, Sonny Landreth, Robben Ford, Warren Haynes, Eric Gales, Joe Louis Walker, John Mayall, Joe Bonamassa, Charlie Musselwhite, Mike Zito, Edgar Winter, Joe Louis Walker, John Nemeth, Jon Trout et Randy Bachman

Ecoutez « We’re All In This Together » (feat. Joe Bonamassa) :

Si vous êtes un amateur de « Mixed Martial Arts » (MMA), ce sport, autrefois appelé « free-fight », qui mélange boxe, kickboxing, karaté, muay-Thaï, sambo, judo et jiu-jitsu, vous avez peut-être déjà entendu parler de Kris Barras. En effet, pendant près de 10 ans, entre Las Vegas et la Thailande, il a combattu en « catégorie pro » de cette discipline. Désormais « à la retraite », il continue tout de même entraîner des combattants dans son gymnase du Devon, d’enseigner la guitare et, surtout, de jouer avec son groupe : The Kris Barras Band.

Outre Kris au chant et à la guitare, cette formation de blues rock se compose de Josiah J Manning (claviers), Elliott Blackler (basse) et Will Beavis (batterie). Ensemble, depuis quelques années ils écument les scènes européennes et ont sorti un premier album « Lucky 13 » en 2016. Depuis Kris Barras a tout de même été élu 13ème des 17 « meilleurs » guitaristes de blues de l’année 2017, élus par les lecteurs du site Music Radar et du magazine Total Guitar, deux références incontournables en matière de six cordes.

Récemment signé sur Provogue , le Kris Barras Band a sorti « The Divine And Dirty », son nouvel album, le 23 mars dernier. A noter qu’au mois de novembre, Kris jouera en 1ère partie de la tournée française de Beth Hart, une bonne occasion de le découvrir avant son passage dans la capitale en mai 2019 pour le festival Rockin’ The Blues.

Regardez le clip de « Hail Mary » :

Un jazz « hybride » qui ne se rattache pas aux seules branches du jazz, les morceaux prennent racines dans la fusion, le rock ou encore la musique progressive

Le 1er album de Six-Ring Circus est disponible depuis le 28 Septembre 2018 via Inoui distribution

En concert:
Les disquaires / Paris le 13 Novembre 2018
Hot Club/ Lyon le 15 Novembre 2018
U.Percut / Marseille le 16 Novembre 2018
Lauréat Jeunes talents St Germain des Près
Lauréat Jazz en ville 2017
Sélection Rézzo Focal Jazz à Vienne 2017
Lauréat Emergence Jazz(s)Ra 2016-17

Après 3 ans de collaboration et de nombreux concerts, le groupe Six-Ring Circus sort son 1er album : Guidé par l’ambition de proposer une musique personnelle et libre de toute figures imposées, le quintet nous emmène à la découverte de son « Cirque à Six Pistes »

Un jazz « hybride » qui ne se rattache pas aux seules branches du jazz, les morceaux prennent racines dans la fusion, le rock ou encore la musique progressive.

Ainsi s’entremêlent au gré des écoutes, improvisations, mélodies acrobatiques, riffs rock et plages atmosphériques .

« Arrivés sur la scène de Romans bardés des lauriers de lauréats, Emergence Jazz(s)Ra et Un Doua de Jazz, les cinq « Maîtres ès-Jazz » du Six-Ring Circus nous embarquent dans un voyage musical hybride et mutant.

Quittant allègrement la culture jazz pour des contrées rock très progressives ouvertes aux influences variées, ce groupe est musicalement renversant. La cohésion du groupe est remarquable, les parties vocales (solistes ou rythmiques) bouleversent et le public voyage au gré des belles compositions. Ce projet musical est courageux et emballe littéralement le public conquis dès l’intro en lui réservant un accueil très chaleureux. Ce qui plaît surtout dans cette formation, outre les virtuosités en présence et la rythmique d’enfer, c’est la créativité et le « saute frontières musicales » et l’énergie qui s’en dégage. Réjouissant ! » Jazz Rhône-Alpes

Célia Forestier: Vocal
BaptisteFerrandi: Guitars
Elie Dufour: Keys
Alexandre Phalippon: Bass
Elvire Jouve: Drums
Thierry Beaucoup: Saxophone (Track7)
Baiju Bhatt: Violins (Track5)

BaptisteFerrandi

Baptiste Ferrandis commence son développement musical par la musique extrême et écume les salles et festivals de la région lyonnaise depuis l’âge de 16 ans. à 18 ans il intègre la MAI (Music Academy International) et affine ses goûts pour développer son sens de l’improvisation et du jeu collectif. Il rentre ensuite au conservatoire de Lyon dans la section Jazz et s’essaye à de nombreux styles dans différentes formations de la scène lyonnaise.

Baptiste cultive un jeu sensible et virtuose, empreint de toutes les influences qui l’ont fait grandir. Mené par sa soif de voyages et de savoir Il passe du jazz moderne au hip-hop, du métal aux musiques orientales et balkaniques, du swing manouche au rock. Diplômé du conservatoire, il compose pour de nombreux projets jazz : Sarab, Mental Climbers, Spongefingers Band, Stamp, Six-Ring Circus, Gypsy Galaxy…

Elie Dufour

Elie Dufour se passionne, au fil de ses voyages, pour les musiques du monde. Il tombe amoureux des rythmes afro-cubains lors d’une tournée en Amérique latine ainsi que des claves flamencas et gnawa lors d’une tournée en Andalousie. Il se lance ensuite dans un apprentissage poussé des musiques d’Europe orientale dont il intègre les claves asymétriques, les fondements et les subtilités.

Très actif sur les scènes françaises et européennes depuis 2011, on a pu régulièrement le voir avec EYM Trio, Old Fox, Captain Stombolov, Six-Ring Circus, Voodoo Kasstou, le Grabben Orchestra ainsi qu’en collaboration avec des musiciens tels que Mohamed Abozekry, Mario Stantchev. Il s’est produit, entre autre, sur les scènes de Jazz à Vienne, La défense jazz festival, Jazzahead, Getxo Jazz festival …etc, sans oublier des tournées en Inde, Japon, Equateur/Colombie, et Europe.

Célia Forestier

Célia Forestier a grandi en musique grâce à un entourage de musiciens, notamment son père, François Forestier, guitariste de jazz. C’est à ses côtés qu’elle commence à se produire sur scène dès l’âge de 14 ans.

En 2014 elle intègre l’ENM de Villeurbanne, dont elle sort diplômée en 2017 (DEM jazz).
Aujourd’hui, elle s’adonne à la composition et à l’arrangement pour ses différents projets, gravitant autour du jazz et des musiques actuelles, tout en poursuivant des études au Centre des Musiques Didier Lockwood – CMDL.

Elle participe à différents projets en studio ou sur scène avec notamment Six-Ring Circus, Kaïros, Letter to Evans, CF3, Trinkle Jazz Ensemble, Franck Comtet, J. Andreo & les Flextribu, Totems Project …

Elvire jouve

A 28 ans, Elvire jouve et a joué avec de nombreuses formations rock, jazz, chanson, a participé à des spectacles de théâtre et musique avec plusieurs compagnies, a fait de nombreux concerts sur les scènes françaises et européennes, participé à plusieurs enregistrements en studio. Plusieurs personnes encore marquent son apprentissage musical : Richard Hery, Michel Chionchini, Hocine Meniri, Franck Agulchon.

Elvire vient d’obtenir son Prix à l’école Dante Agostini de Lyon, et poursuit actuellement ses études musicales de jazz à l’ENM de Villeurbanne.

Quelques références : La Milca (rock français), Kaïfa (chanson rock), Ogino (math-rock), Iray (trio jazz), Six-Ring Circus (jazz hybride), Le K.O d’Ali (spectacle de théâtre/Compagnie le Béotien)

Alexandre Phalippon

C’est à ses 13 ans qu’Alex se met profondément à la musique des graves sonorités! Il travaille avec son premier professeur sur Clermont-Ferrand qui l’initie aux grands maitres (tels que Marcus Miller, Jaco Pastorius, Richard Bona).Sous les conseils de sa famille il s’installe sur Lyon où il intègre l’Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne en département Jazz dont il obtient son DEM.

Notre bassiste à plusieurs cordes à son arc puisque ses influences sont extrêmement diverses et variées, tels que le jazz, la funk, le hiphop, ou encore le métal.
Aujourd’hui il joue au sein de differents projets artistiques, Six-ring Circus (moderne jazz), Blade (hiphop instrumental), The Fat Bastard (festif balkan groove), DRH (jazz’n roll), Woco (tribute Stevie Wonder).

Les concerts s’enchainent au « Forum » de Vauréal (95)

Après la date Sold Out de Mass Hysteria vendredi 07 décembre, ne manquez pas les venues de Triggerfinger mardi 20 novembre et de Danko Jones mardi 11 décembre 2018. Ride The Sky sera bien sûr présent sur ces 2 évènements !
Toujours en costume, le power trio Triggerfinger délivre un rock pur et carré, non dénué d’un sens de l’humour rafraîchissant, lorgnant vers le punch de Motörhead, le groove de Marc Bolan et l’énergie de Chuck Berry. Au fil de ses nombreuses tournées, la furieuse machine à riffs Triggerfinger s’est forgée une très solide réputation live ainsi qu’un son cru et gras qui sied parfaitement à son répertoire. Ça pulse et le public en redemande ! Toujours impeccablement sapés, les Belges de Triggerfinger signent un nouvel album, « Colossus », pour faire swinger leur rock une fois de plus. Non, le titre n’est pas trompeur : c’est colossal ! C’est le retour de Triggerfinger sur la scène du Forum !

Le groupe belge Black Box Revelation revient cet automne avec son 5ème album, le plus intime à ce jour. Le chanteur Jan Paternoster a creusé au plus profond de son âme pour trouver de nouvelles inspirations. Chaque titre de l’album résonne avec des paroles fortes et une rythmique entraînante. Les années d’insouciance sont passées, mais leur désir de confirmer leur statut de groupe live notoire est plus fort que jamais.

Tarif sur place : 20€
Tarif en prévente : 18€
Tarif abonné : 15€
Le groupe Danko Jones voit le jour en 1996 à Toronto. Dès ses débuts, le trio s’engage dans un Rock solide aux multiples influences venues du Hard Rock, du Blues Rock et du Punk. Des tournées mondiales, des premières parties mémorables (Guns N’Roses, Sebastian Bach) et 8 albums dont un tout juste sorti en mars, Danko Jones ne cesse d’évoluer tout en conservant cette énergie punk si caractéristique avec des titres devenus des hymnes à concert tel que « Gonna Be A Fight Tonight ».
Tarif sur place : 20€
Tarif en prévente : 18€
Tarif abonné : 15€

Infos pratiques:
Le Forum
Boulevard de l’Oise – 95490 Vauréal
www.leforum-vaureal.fr
01.34.24.71.71

A15 sortie 12, direction Vauréal.
Transports en commun : RER A, arrêt Cergy Le Haut. Bus 34S, arrêt La Croix Lieu.

Voici le calendrier des artistes Replica en concert cette semaine à Paris

Slaves lundi 29 octobre 2018 au Trabendo

Forest In Blood lundi 29 octobre 2018 au Gibus

Vola mardi 30 octobre 2018 en concert au Backstage O Sullivan

The Ocean jeudi 1er novembre 2018 en concert au Backstage O Sullivan

Jimm vendredi 2 novembre 2018 en concert au Bus Palladium