Bonjour et bienvenue pour une nouvelle chronique concert ! Aujourd’hui on va parler de la venue de Carpenter Brut à File7 à Magny le Hongre !

La soirée débuta donc par GosT, un One Man Band  originaire du Michigan, où il est bassiste, machiniste et chanteur. Ce dernier est très attiré par le Metal Extrême et la Dark Synthwave ! A ne pas confondre donc avec le groupe suédois de Hard Rock Ghost ! Imaginez donc un Perturbator (qui est d’ailleurs sur le même label) dopé par les films d’horreur, l’EBM, l’Hardcore et le Black Metal ; et là vous pourrez sentir le phénomène qu’est GosT !

Comme pour Carpenter Brut, l’homme qui nous est apparu voilé, s’inspire de quelques visuels sataniques mais pousse encore plus loin le concept, avec sur scène un crâne et des pentacles, des samples de messages parlant de rituels sataniques pendant les musiques… Bref nous voilà dans un univers bien sombre, qu’il soit musical ou visuel. Car l’esthétisme est assez haut, GosT est habillé tel une apparition fantomatique et semble possédé  par la musique (et qui ne l’était pas dans la salle). Après un show très intense de 45 minutes, l’homme s’éclipsera sans un mot dans la pénombre (mais avec un salut pour la foule).

 

 

 

 

 

 

Après une courte pause de nos programmes, il était temps d’accueillir la formation live de Carpenter Brut : Franck Hueso, alias Carpenter Brut, Adrien Grousset et Florent Marcadet. Il ne fallut que peu de temps au trio avant d’enflammer la fosse déjà bien échauffée avec Leather Teeth, le titre éponyme de leur dernier disque. Très vite j’ai senti que le groupe allait jouer la même setlist qu’à L’Olympia en mars dernier. Mais les voir évoluer dans une petite salle m’a bien surpris ; tout était plus intense (les jets de fumée à moins de deux mètres ça surprend). La foule dansait, sautait et chantait (lors des rares titres chantés) ; il régnait en Seine et Marne une vraie ambiance électrique ! Le groupe comme à son accoutumée joua donc son répertoire, piochant entre Trilogy et Leather Teeth, le premier album du groupe. On eut même le privilège d’une petite boutade lancée par Franck Hueso : après une courte pause, le claviériste entonna les premières notes de «  J’ai du bon tabac » ; un petit moment décalé bien surprenant et contrastant avec l’ambiance qui régnait jusqu’alors.  Mais cela n’empêcha pas ses camarades de reprendre la suite du show, une fois ce moment d’égarement passé.

Après une heure de show, une seconde pause se fit et Carpenter, décida de voler le chapeau rose brillant d’un des spectateurs pour dire que oui c’était le moment : le disco allait briller ce soir ! Et c’est donc tout logiquement que leur reprise de Maniac pointa le bout de son nez !

Et arriva ce qui devait arriver, la conclusion de cette soirée… Comme à son habitude le groupe avait su sublimer en Live son répertoire avec ses traditionnels extraits vidéos et leurs prestances scéniques devan un File7 complet!

Malheureusement, voir le groupe évoluer lors de la même tournée ne nous apporte pas trop de surprises ; en effet seulement la salle et la foule changent entre les concerts (bon après vu leur répertoire actuel c’est un peu normal). Mais cela n’enleva en rien mon plaisir de les revoir !

 

Réalisation Report & Photos: © 2018 Gauvain GAGGINI

No One Is Innocent sera en concert le 07 novembre 2018 à Cléon / « La Traverse » (76) – 20h30. 1ère partie: Sate

En 1994, No One Is Innocent entre dans la cour des grands du rock avec son premier album et son single, « La Peau », qui marquera au fer rouge la génération électrique des 90’s. No One persiste et signe dans le coup d’éclat avec « Utopia » en 97.

Après être passé à La Traverse lors de leur tournée 2015 pour l’album « Propaganda », No One Is Innoncent revient en 2018 après avoir sorti leur nouvel album « Frankenstein » : un disque coup de poing. Tous ceux qui ont pu les voir sur scène le savent, les No One, emmenés par le charismatique Kemar, restent un phénomène live.

Leur réputation scénique n’est plus à faire. Chaque concert se joue comme si c’était le dernier.

Explosifs et intenses, les shows de Sate sont survitaminés. Chanteuse féline à la crinière décolorée, révélée au Canada, son pays natal, Sate est la fille de la célèbre dame du blues Salomey Bey. Le premier opus de Sate, « RedBlack & Blue », est à l’image de la chanteuse : un concentré d’énergie, très punk rock et aux racines blues et funk évidentes. Le deuxième album, « The Fool », est attendu en 2018.

The Faim: En concert @ Paris le 20 février 2019

Publié : 17 octobre 2018 par Alain B. dans Musique, News
Tags : , , ,

The Faim sera en concert le 20 février 2019 à Paris / Les Etoiles

The Faim est un groupe australien fondé en novembre 2014 à Perth, Australie.

Il se compose de Josh Ravens (chant), Michael J. Bono (guitare), Stephen Beerkens (basse/clavier) et Sean Tighe (batterie).

Le groupe propose des sonorités Pop Alternative entraînantes et déborde d’énergie, si bien qu’avec seulement trois chansons enregistrées à leur actif, ils signent avec BMG Music.

Le pionnier de la production hollywoodienne, John Feldmann (Black Veil Brides, Blink 182, The Used, All Time Low) s’est laissé intriguer en écoutant leur démo et les a personnellement invités à Los Angeles pour enregistrer leur premier album ! Si ça, ce n’est pas un début en fanfare ! 

Orphaned Land sera de retour en 2019, avec Subterranean Masquerade & Paratra en premières parties :

07.04 – Huy Atelier Rock Huy
08.04 – Rouen Le 106
10.04 – Genève UNDERTOWN
11.04 – Vauréal Le Forum de Vauréal
12.04 – Montauban Le Rio Grande
13.04 – Saint-Etienne Le Clapier
14.04 – Montpellier Secret Place

Billets disponibles dans les points de vente habituels !

Boney Fields: Sortie du nouvel album le 09 novembre 2018

Publié : 17 octobre 2018 par Alain B. dans Musique, News
Tags : ,

Le nouvel album de Boney Fields intitulé  sortira le 9 novembre 2019 via Socadisc

« Bump City », le prochain album du virtuose de Chicago reflète l’atmosphère électrique du moment, avec des compositions plus Rock.
Pas étonnant de déceler un écho néo-orléanais furieusement cuivré danscette célébration du swing. Comme un clin d’œil à celui qui alluma la flamme du jeune Boney Fields au tournant des années 70, un certain Louis Armstrong.
C’est ainsi que Boney Fields rend un hommage appuyé à son compagnon de route et mentor, le regretté James Cotton, sur le titre « Ying Yang », magnifié par la grâce d’un invité de marque, le chanteur et harmoniciste, Charles Pasi.
« Bump City » est le fruit d’un savoir-faire acquis avec constance et détermination mais c’est surtout un album vivifiant porté par la fraîcheur créative d’une formation solide, enthousiaste et très performante.
C’est un message, l’histoire d’une vie, celle d’un musicien sincère, généreux et fier de ses jeunes partenaires à qui il offre un espace d’expression conséquent.
Dans « Bump City », le titre phare de l’album, Boney imagine d’ailleurs une ville où l’on ferait la fête et danserait toute la nuit. Quelle belle promesse !
Et comme le laissent entendre « Ain’t giving up on You » et « More », l’espoir et la félicité sont les meilleurs remèdes aux embûches et aux revers de l’existence.
Qu’il soit entendu !

Rival Sons: 4 dates françaises en février 2019

Publié : 16 octobre 2018 par Alain B. dans Musique, News
Tags : , ,
Les Américains de Rival Sons continuent d’écumer les scènes sans relâche et annonce une nouvelle tournée prévue pour début 2019, qui comportera quatre dates en France.
Les billets seront en vente à partir de ce vendredi 19 octobre.
Voici les dates :
  • 8 février : Rouen – Le 106
  • 9 février : Paris – Le Bataclan
  • 10 février : La Rochelle – La Sirène
  • 25 février : Lyon – Le Transbordeur

Le groupe a auparavant sorti un nouveau single, intitulé « Do Your Worst ». Il s’agit du premier extrait du prochain album du groupe, dont la sortie est prévue pour début 2019, selon les informations du média américain Rolling Stone. Le disque est toujours produit par Dave Cobb (Europe…)

Bullet For My Valentine vient de dévoiler sa nouvelle vidéo intitulée « Not Dead Yet ».

La tournée Européenne de Bullet for My Valentine passera par le Casino de Paris le 06 Novembre prochain.

Les Gallois de Bridgent sont de retour en 2018 avec un nouvel album « Gravity » disponible depuis le 29 Juin, mais aussi une tournée qui fera étape le 06 novembre au Casino de Paris.

Une date unique qui vous permettra de renouer avec les riffs métalliques et la musique fusion de l’un des groupes incontournables de toute une génération.

Et puisque l’occasion est trop bonne, Of Mice & Men ouvrira les hostilités !

Réservations ICI

 

Dépêchez vous, les places partent vite !

Il n’y a plus de temps à perdre pour se procurer les tickets dans les réseaux de réservation habituels, pour éviter toute mauvaise surprise le jour J. Les billets collector sont dores et déjà sold out, signe de l’engouement des fans pour cette soirée placée sous le signe d’Iron Maiden et AC/DC.

L’Arcade présente:
 L’évènement tribute de la rentrée avec le top niveau en la matière, représenté par
Coverslave Tribute Iron Maiden + Bloody Rosie Tribute AC / DC et Dirty Dogz en ouverture, dont les compositions n’ont rien à envier aux meilleurs combos australiens !

Samedi 13 octobre 2018 / 19h30 @ Notre Dame De Gravenchon (76) / L’Arcade – Port Jérôme-sur-Seine.

Cliquez sur les logos ci-dessous pour réserver :

   
Organisation:
Partenaires Medias:
 
Partenaire Officiel:

 

Complet !!! Incroyable, pour la 6ème année consécutive le Hellfest se déroulera à guichet fermé !

Une fois de plus, les fans ont pulvérisé les prévisions, puisque les 55.000 pass 3 jours qui étaient mis en vente ce matin à 10h00, se sont écoulés en moins de 2 heures, contre 30 heures l’année dernière.

Le Hellfest tient à remercier son public pour la confiance sans borne qu’il lui accorde chaque année.

Cette « course aux tickets » n’est bien entendu pas simple à gérer et le festival excuse auprès des fans qui n’ont malheureusement pas pu acquérir un billet. Ce matin l’affluence sur le site de vente (weezevent) était 3 fois plus importante que l’an passé !

Les potentiels déçus peuvent régulièrement consulter les sites de reventes officiels sécurisés comme www.zepass.com ou www.ticketswap.fr

Il faut surtout éviter le piège des revendeurs non officiels (Viagogo, Stubhub ou autres) et ne pas s’aventurer sur les plateformes de petites annonces non adaptées à la revente sécurisée de billetterie dématérialisée !

Prochain rendez-vous : l’annonce de l’affiche !

See you all in Hell

Rappel : un quota de pass 1 jour sera mis en vente début 2019. Toutes les autres options, comme la mise vente de l’Easy Camp, les adhésions de la nouvelle saison du Hellfest Cult, l’ouverture de l’application mobile ou l’activation du Cashless seront communiquées ultérieurement sur les réseaux classiques.

https://www.hellfest.fr/

Après plusieurs concerts donnés cet été sur le sol européen, le combo mixte américain Nahville Pussy est déjà de retour sur le vieux continent afin de défendre son nouvel album « Pleased To Eat You », disponible depuis le 21 septembre 2018 via Verycords.

Retrouvez l’agenda de la tournée automnale avec les 8 dates françaises au programme !

Octobre:
05 : Athens (Greece) @ An club
06 : Thessaloniki (Greece) @ Principal club
10 : Madrid (Spain) @ Caracol
11 : Murcia (Spain) @ Gamma
12 : Barcelone (Spain) @ Rockfest
13 : Villava (Spain) @ Totem
15 : Toulouse (France) @ le Metronum
16 : Angouleme @ le Mars
17 : Paris (France) @ L’Alhambra
18 : Saint Nazaire (France) @ le VIP
21 : Chelles @ les Cuizines – réservation ICI
26 : Oslo (Norway) @ Vulkan Arena
27 : Sandnes (Norway) @  Tribute
Novembre :
02 : Strasbourg (France) @ La Laiterie
03 : Villeurbanne (France) @ CCO
06 : Montpellier (France) @ Secret Place
07 : Torino (Italy) @ Blah Blah
08 : Bologna (Italy) @ Freakout
09 : Pisa (Italy) TBC
10 : Geneve (Switzerland ) @ l’Usine
11 : Martigny (Switzerland ) @ Sunset bar
12 : Munchen (Germany) @ Backstage
14 : Koln (Germany) TBC
15 : Hamburg (Germany) @ Monkeys
16 : Dresden (Germany) @ Scheune
17 : Berlin (Germany) @ Badehaus
21 : Cardiff (UK) @ The Globe
22 : Manchester (UK) @ Rebellion
23 : Edinburgh ( UK) @ La Belle Angele
24 : York (UK) @ Fibbers
25 : London (UK) @ Underworld