Les nordistes d’Overdrivers viennent de dévoiler leur nouveau clip ! Il s’agit du titre « High Mountains », extrait du dernier album « She’s On Her Period » sorti en 2018. Cet opus a été enregistré, mixé et masterisé par Bertrand Charlet.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le groupe vient de signer chez ROAR – Rock of Angels Records.

Line Up :
Adrien Desquirez : Vocals & guitar
Antony Clay : Guitar
Sébastien Lorquet : Bass
Florian Morgano : Drums

Découvrez la vidéo de « High Mountains » :

 

Le groupe de metal symphonique Imperia, emmené par la chanteuse Helena Iren Michaelsen (ex Trail Of Tears), sortira son nouvel album intitulé « The Last Horizon », le 26 mars 2021 via Massacre Records.

Imperia a récemment révélé le visuel et la liste des morceaux contenues dans ce double album.

« The Last Horizon » a été mixé et masterisé par Jacob Hansen, et sera disponible en 2 CD Digipak ainsi qu’en formats numériques.

Line up :
Helena Iren Michaelsen : Vocals
Jan Örkki Yrlund : Guitars
Merijn Mol : Drums

Gerry Verstrekn : Bass

Tracklisting:

CD 1
01. Dream Away
02. Starlight
03. To Valhalla I Ride
04. Flower And The Sea
05. Blindfolded
06. While I Am Still Here
CD 2
01. Only A Dream
02. Where Are You Now
03. I Still Remember
04. Dancing
05. My Other Half
06. One Day
07. I Send You My Love
08. Let Down (Piano Version)

Découvrez la vidéo du premier single « Starlight » :

La 26ème édition du Festival Blues autour du Zinc se déroulera du 7 au 16 mai 2021 à Beauvais (60).

L’affiche est une nouvelle fois de qualité, avec une programmation variée :
Alexis Evans Quartet
Johnny Montreuil
Keren Ann
Last Train
Michelle David & The Godspel Sessions
Nijinsli
Nina Attal
Sandra N’Kake
– Soviet Suprem
Sweet Scarlett

Trust Akoustic Tour

Voici le communiqué de l’organisation :
« Suite aux récentes mesures gouvernementales annoncées pour les lieux culturels et festivals, nous sommes heureux de donner rendez-vous à notre cher public au mois de Mai à Beauvais, et fêter la 26ème édition de ce beau festival .
Afin de respecter toutes les consignes sanitaires et ainsi protéger notre public , nous avons fait le choix de proposer l’ensemble des concerts dans des  salles COVID compatible , ayant des jauges suffisamment grandes pour nous permettre de nous projeter sereinement dans cette édition. Chaque concert se déroulera en jauge assise et distanciée. 
En mai : fais ce qu’il te plait : nous parions sur le maintien de cet évènement car nous souhaitons ,comme de nombreux confrères , un mois de mai plein de musiques et de joies à nouveau partagées . 
Merci à tous , médias & public pour votre soutien

L’équipe du festival Blues autour du zinc. »

Réservation billetterie ICI

Le 30 avril prochain, le label Provogue va sortir un album de morceaux inédits de Gary Moore.

Intitulé « How Blue Can You Get », ce disque présente 4 titres originaux et 4 reprises. L’album est disponible en Coffret (CD digipak + autocollant, carte postale & 4 médiators),vinyle bleu clair, digital

C’est en se plongeant dans les archives de la famille du guitariste irlandais, que l’on retrouve peu à peu des prises inédites ou des versions alternatives qui nous remettent en mémoire la maîtrise de cette figure incontournable du blues moderne. C’est donc parmi ces chansons originales que l’on a découvert «In My Dreams», une succulente ballade sur laquelle Gary fait pleurer sa guitare de toutes ses larmes et «Looking At Your Picture» un autre moment étonnamment mélancolique.

Mais, avant cela, l’album démarre sur une reprise de Freddie King «I’m Tore Down», que Moore adorait jouer sur scène. Puis il nous emmène dans une version virtuose du classique de Memphis Slim «Steppin’ Out», avant de nous glisser un superbe «Done Somebody Wrong» d’Elmore James, qui met en valeur son toucher exceptionnel. Et que dire de «How Blue Can You Get» s’étirant sur 7 minutes énormes, jamais réalisées jusqu’à ce jour, qui sont un hommage aussi vibrant que brûlant au hit de BB King datant de 1964 . Après une version alternative de «Love Can Make A Fool Of You», le disque s’envole dans un finale stratosphérique avec le magnifiquement douloureux «Living With The Blues».

Tracklisting :
– I’m Tore Down
– Steppin’ Out
– In My Dreams
– How Blue Can You Get
– Looking At Your Picture
– Love Can Make A Fool Of You
– Done Some body Wrong
– Living With The Blues

The Vintage Caravan annonce la sortie prochaine de leur nouvel album, intitulé « Monuments »,  le 16 avril 2021 via Napalm Records. Le groupe islandais incorpore de nombreuses influences modernes mélangées à des réminiscences rétro pour créer ce son addictif qui leur est propre.

« Monuments » sera disponible dans les versions suivantes :

– 1 CD Digipak
– 2 LP Gatefold Vinyl Black
– 2 LP Gatefold Vinyl Marbled Yellow/Red – limited to 300 copies
– 2 LP Gatefold Vinyl Splatter Various Colours + Patch – limited to 200 copies
– 1 CD Digipak + Shirt Bundle

Tracklisting :

01. Whispers
02. Crystallized
03. Can’t Get You Off My Mind
04. Dark Times
05. This One’s For You
06. Forgotten
07. Sharp Teeth
08. Hell
09. Torn in Two
10. Said & Done
11. Clarity

Line up :
Óskar Logi Ágústsson – lead vocals, electric guitar
Alexander Örn Númason – bass guitar, backing vocals
Stefán Ari Stefánsson – drums, percussion

Voici le communiqué de Hellfest Productions :

Nous avons espéré le meilleur, mais c’est finalement le pire qui se prépare pour cette année.

Face aux incertitudes de la situation sanitaire à venir et aux dernières réglementations gouvernementales pour les festivals, nous sommes contraints d’annuler l’édition 2021 du HELLFEST des 18, 19 et 20 juin prochains.
Votre incroyable mobilisation lors de notre “coup de gueule” d’il y a quelques semaines a permis d’alerter l’opinion publique et les médias sur tout un secteur qui subit de plein fouet cette crise sanitaire (comme plein d’autres).
L’État a vite réagi et nous avons ainsi pu rencontrer virtuellement les services du ministère de la Culture en compagnie d’autres festivals français. Dans un premier temps pour expliquer notre situation, puis pour demander des réponses, si ce n’est des solutions afin d’organiser sereinement des festivals cet été.

Lors d’une “ultime” réunion ce jeudi 18 février, le verdict est tombé : les festivals d’été seront autorisés mais avec des conditions draconiennes : 5 000 personnes assises avec une distanciation sociale… Nul doute qu’il sera possible pour de nombreux événements de musique classique, de danse, de théâtre et autres de s’adapter. Mais nous concernant, ces critères rendent impossible l’organisation de notre événement en 2021, nous obligeant ainsi à reporter une fois de plus notre édition anniversaire.
Nous ne souhaitons pas blâmer de façon gratuite le gouvernement pour les choix forts qu’il a décidé de prendre. Nous avons bien conscience que la situation sanitaire exige une certaine forme de prudence. Nous constatons cependant que ces mesures sont plus ou moins celles qui étaient en vigueur l’été dernier, donnant lieu à un été qu’on oserait qualifier de moribond et mortifère pour les festivals et la culture en général.

Un an s’est écoulé depuis l’arrivée de l’épidémie et il semble que peu de chemin ait été parcouru avant un retour à une “vie normale”… et ce malgré une connaissance plus importante de la maladie, malgré la vaccination qui avance, malgré la présence de tests…

Nous avions demandé des réponses, nous les avons eues. On ne va pas se mentir, elles ne sont guère réjouissantes pour les “fêtards” mais elles ont le mérite de mettre fin aux incertitudes de nombreux organisateurs de festival. Nous ne pouvons évidemment pas nous réjouir de ce cadre très restrictif qui va à l’encontre de ce que nous souhaitons offrir à nos festivaliers, de ce qu’est un événement résolument « Rock’n’roll ».

Un festival se doit d’être un espace de liberté, où les interactions sociales et l’esprit de fête ne peuvent être sacrifiés sur l’autel d’une épidémie. Ce qui est proposé est d’organiser des festivals aseptisés et sans vie pour dire que cela est autorisé.
Tout ceci est aux antipodes de ce qui nous unit et fait de nous une communauté. Imaginer un Hellfest avec 5 000 festivaliers tirés au sort sur les 60 000 déjà munis d’un pass 3 jours, assis et distanciés est au mieux fantaisiste, mais plus réellement une hérésie.
Malheureusement, à travers cette décision et ce cadre, nous constatons une fois de plus que les esthétiques musicales, à destination de la jeunesse essentiellement, vont être durement touchées l’été prochain.

A contrario d’autres festivals, nous faisons le dur choix de ne pas accepter ces règles trop restrictives car cela serait une absurdité. Nous devons à nos festivaliers une cohérence dans le projet que nous souhaitons leur offrir et pour lequel ils ont accepté de payer le prix fort.
Le Hellfest est né d’une volonté de rassembler tous les amoureux de musiques dites “extrêmes” dans un cadre de communion collective et d’esprit de fête. Trouver un modèle résilient est une utopie, le penser irait à l’encontre même de l’ADN du festival.
Vivre avec le virus ne doit pas être un renoncement à ce qui nous fait vivre heureux. L’avenir du festival s’assombrit un peu plus et encore une fois c’est votre confiance et votre solidarité qui nous permettront de traverser cet orage.
Comme l’année passée, nous vous proposons de conserver précieusement votre pass 3 Jours ou 1 jour acheté en 2020 et valable pour le Hellfest 2021. Votre pass sera valable pour l’édition 2022, qui se tiendra les 17, 18 et 19 Juin 2022.

Aucune démarche n’est à réaliser de votre côté si vous souhaitez garder votre billet. Ce choix fort vous permettra de soutenir pleinement l’association Hellfest Productions dans la préparation de sa future édition en 2022.

Une année 2022 qui devra répondre à ce goût de vivre ensemble ces grands moments ! Nous sommes conscients qu’en ces temps de crise économique, cet effort financier sera trop lourd à porter pour certains d’entre vous, c’est pourquoi une solution de remboursement sera également proposée. Nous reviendrons prochainement vers vous sur les modalités, y compris pour les spécificités liées aux différents packs transports (train, bus, etc…).
D’ici là, vous pouvez aussi utiliser le site de notre partenaire Ticketswap pour revendre votre billet en toute sécurité à un autre festivalier, ainsi vous apporterez votre soutien au festival et ferez sans doute des heureux pour l’an prochain.

Ce nouveau coup dur ne nous a pas abattu pour autant, et croyez-nous, il nous en faut bien plus pour venir à bout de notre volonté. Nous vous proposerons l’année prochaine un retour “physique” du Hellfest qui répondra à toutes vos espérances après ces deux ans d’absence. Nul doute qu’il s’agira là d’un moment historique de retrouvailles entre vous les fans, les artistes et nos équipes ! En attendant, nous allons nous atteler dès maintenant à réfléchir à une façon d’exister cet été. De nombreuses (dont une particulièrement…) surprises sont à attendre en juin prochain…donc restez connectez ! On ne pouvait pas terminer ce nouveau (sic) communiqué d’annulation, sans avoir une pensée pour nos salariés, techniciens, bénévoles, artistes, prestataires, mécènes et partenaires qui vont souffrir une année de plus de l’annulation du Hellfest. Sachez que nous ne sommes pas seuls dans cette tempête et que notre motivation et notre envie en sortiront décuplées pour vous offrir un spectacle à la hauteur de cette trop longue attente.

Stay Safe, Stay Strong Hellfest Crew

Dropkick Murphys annonce la tenue d’un nouveau concert en streaming pour célébrer la Saint-Patrick, qui sera diffusé à minuit (heure française) la nuit du 17 au 18 mars.

Ce concert sera disponible en accès gratuit avec participation libre.
Toutes les infos ICI

Le chanteur Ken Casey a déclare : « Au lieu de vous faire payer des tickets, nous allons « passer le chapeau virtuel », pour que vous puissiez donner ce que vous voulez pour nous soutenir et nous permettre de payer nos techniciens. Quand nous avons fait nos premiers concerts en streaming caritatifs, nos fans avaient été très généreux et nous avons pu lever beaucoup d’argent pour de bonnes causes. Mais franchement, cela fait un an que nous n’avons plus de travail, donc celui-ci sera pour nous. Bien évidemment, une partie [des dons] ira à une oeuvre caritative, comme toujours ! »

Le groupe Italien de Power Metal Frozen Crown sortira son troisième album, intitulé « Winterbane », le 23 Avril 2021 via Scarlet Records.

Ce nouvel opus a été produit par le groupe et Andrea Fusini au Fusix Studio (Be The Wolf, Volturian). A noter la participation de la chanteuse de Volturian Federica Lanna, tandis que l’artwork a été réalisé par Federico Mondelli.

Sur « Winterbane », Frozen Crown renforce son identité, avec un son qui devient la marque de fabrique du groupe, essentiel pour propulser les quintet transalpin à un niveau supérieur. Les éléments symphoniques et les claviers s’éloignent au profit d’une approche directe et efficace, basée sur une rythmique puissante et dynamique, complétée par des lignes de basse tonitruantes. Les guitares jouent un rôle essentiel, plus riches et plus complexes que jamais, dessinant des mélodies accrocheuses emmenées par la voix de la chanteuse Giada Etro.

Tracklist :
01. Embrace The Night
02. Towards The Sun
03. Far Beyond
04. The Lone Stranger
05. Crown Eternal
06. The Water Dancer
07. Angels In Disguise (feat. Federica Lanna)
08. Night Crawler (Judas Priest cover)
09. Tales Of The Forest

10. Blood On The Snow

Line Up :
Giada Jade Etro : Vocals
Federico Mondelli : Guitar
Fabiola « Sheena » Bellomo : Lead Guitar
Francesco Zof : Bass

Niso Tomasini : Drums

Alice Cooper annonce la sortie de son tout nouveau disque studio « Detroit Stories » qui sortira le 26 février 2021 sur earMUSIC.

L’album porte le nom de la ville qui a lancé la carrière du groupe d’Alice Cooper et l’a mené au succès, « Detroit Stories » fait suite à l’EP sorti l’an dernier, et est un hommage moderne à la scène rock n roll la plus énervée et la plus folle qu’il n’y ait jamais eu.

En 1970, l’ingénieur du son qui monte Bob Ezrin entre dans une ferme en périphérie de Detroit pour travailler avec le Alice Cooper band.
Abandonnant le Flower Power de Los Angeles, car il était à l’opposé du mouvement hippie peace &love,
Alice a rappatrié son gang résolument plus sombre, dans sa ville natale, où la légendaire scène locale a donné naissance au hard rock, garage rock, soul, funk, et au punk.

Ezrin a fait travailler le groupe 10 heures par jour pour définir leur son unique qui deviendra une vraie signature.A chaque fois qu’ils terminaient une chanson, les pensionnaires de l’hôpital psychiatrique de l’autre côté de la route les acclamaient, et c’est ainsi que le son d’Alice Cooper est né.

« Detroit était l’épicentre du Heavy Rock à ce moment-là,” explique Alice, “On jouait au club Eastown avec à l’affiche Alice Cooper, Ted Nugent, The Stooges et The Who, pour $4! Le week-end suivant au Grande c’était le MC5, Brownsville Station et Fleetwood Mac, Savoy Brown ou The Small Faces. Impossible d’être un groupe de soft rock ou vous vous faisiez botter les fesses. »

“Los Angeles avait un son unique avec The Doors, Love et Buffalo Springfield,” il ajoute, “San Francisco avait the Grateful Dead et Jefferson Airplane. New York avait The Rascals et The Velvet Underground. Mais Detroit a été le berceau du hard rock énervé. Après n’avoir trouvé sa place nul part aux USA (musicalement et au niveau de l’image) Detroit a été l’unique endroit qui a accepté le son hard rock d’Alice Cooper et notre show sur scène complètement déjanté. Detroit était un refuge pour les exclus. Et quand ils ont su que j’étais né à East Detroit…Nous étions vraiment chez nous.”

50 ans plus tard, Alice et Ezrin ont rassemblé des musiciens légendaires de Detroit dans un studio pour enregistrer Detroit Stories, le nouvel album d’Alice Cooper qui célèbre cet esprit pour une nouvelle ère. Si “Breadcrumbs” en 2019 avait ouvert la voie vers la ville, Detroit Stories roule à toute allure sur Woodward Ave !

« Nous avons enregistré avec Wayne Kramer (guitariste et compositeur du MC5), Johnny “Bee” Badanjek (batterie – des légéndaires Detroit Wheels), Paul Randolph (bassiste jazz et r&b légendaire de Detroit) également the Motor City Horns et d’autres musiciens locaux,” explique Ezrin, « Nous avions des idées musicales et les encouragements de John Varvatos, le soutien des gens de Shinola, et nous avons enregistré aux Rustbelt Studios à Royal Oak. Ce disque est Made In Detroit pour Detroit par des habitants de Detroit !”

« Detroit Stories » sortira en CD, CD+DVD Digipak, CD Box Set (inclus un CD, Blu-ray, T-shirt, face mask, torch light et 3 stickers), et 2LP Gatefold le 26 février 2021 sur earMUSIC.

Le DVD et Blu-ray incluront l’incroyable performance « A Paranormal Evening At The Olympia Paris » pour la première fois en vidéo ! Avec la crise mondiale qui paralyse le monde de la culture et des concerts, Alice Cooper a voulu partager un de ses derniers concerts avec ses fans, lui qui a hâte de repartir sur les routes du monde entier.

Précommander « Detroit Stories » ICI

Tracklist
1. Rock ‘n’ Roll
2. Go Man Go (Album Version)
3. Our Love Will Change The World
4. Social Debris
5. $1000 High Heel Shoes
6. Hail Mary
7. Detroit City 2021 (Album Version)
8. Drunk And In Love
9. Independence Dave
10. I Hate You
11. Wonderful World
12. Sister Anne (Album Version)
13. Hanging On By A Thread (Don’t Give Up)
14. Shut Up And Rock
15. East Side Story (Album Version)

Le groupe de Metal suédois Metalite, emmené par la chanteuse Erica Ohlsson, sortira son nouvel album le 23 mars 2021 via AFM Records.

Avec un nouvel album intitulé «A Virtual World», le quintette suédois Power Metal Metalite revient sur le devant de la scène metal. A peine un an et demi après leur retour avec leur nouvelle chanteuse Erica Ohlsson qui a apporté son énergie et un impact énorme sur les compositions, les nouveaux héros du Modern Metal – avant-gardiste, épique et de haute qualité nous proposent déjà la suite de «Biomechanicals».

Cet opus a été influencé par le concept de groupes comme Within Temptation, Amaranthe et Delain, mais en même temps le groupe de Stockholm réinvente le classique Melodic Metal , déchaînant une tempête de puissance, à laquelle vous ne pouvez pas échapper.

Déjà bien présents sur «Biomechanicals», les Suédois continuent à explorer les éléments électroniques, influencés par le début du XXIe siècle: auxs couches sphériques se mélangent à des séquences vibrantes et des battements palpitants s’accordant comme une seconde peau, pour créer des atmosphères mélodiques avec un son résolument accrocheur.

Le guitariste Edwin Premberg déclare: «Nous nous considérons comme un groupe moderne qui fonctionne différemment de la plupart des groupes de Melodic Metal».

Et ils réussissent parfaitement avec la formule musicale et le créneau qu’ils se sont trouvés, avec d’excellentes chansons, emmenées par une voix intense et légère à la fois, renforcées des nuances de synthés omniprésents. C’est quelque chose que seul Metalite fait à merveille, dont la production haut de gamme de Jacob Hansen (Volbeat, Amaranthe) a su mettre en valeur le moindre détail.
Un nouvel album est toujours une chance d’aller vers de nouveaux enjeux et horizons lyriques – Metalite a trouvé un sujet aussi inépuisable que l’innovation technologique, afin d’en exploiter les innombrables possibilités.

« A Virtual World » continue ainsi à dessiner une image d’une utopie moderne, pas aussi sombre que sur le dernier album « Biomechanicals », car il exprime davantage d’espoir et de perspective de ce à quoi notre monde futur peut – et devrait – ressembler.

Metalite est plus que prêt pour la sortie de son troisième effort, l’êtes-vous aussi?

Tracklisting :

01. A Virtual World
02. Cloud Connected
03. Talisman
04. Beyond The Horizon
05. Peacekeepers
06. The Vampire Song
07. We’re Like The Fire
08. Artificial Intelligence
09. Alone
10. Running
11. Synchronized

Line up :
Erica Ohlsson : Vocals
Edwin Premberg : Guitar
Robert Örnesved : Guitar
Lea Larsson : Drums
Robert Majd : Bass