Vendredi 3 mars 2017 à 20h30,  Kadavar sera en concert à « La Clef » de Saint Germain en Laye en compagnie de Mozer. Les billets pour cette soirée placée sous le signe du Stoner Rock Psychédélique sont disponibles ICI au tarif de 20 Euros en prévente.

Depuis 2010, les allemands de Kadavar emmenés par Christoph « Lupus » Lindemann (guitare / chant) dont la voix rappelle celle d’Ozzy Osbourne nous plongent dans un trip sous acide influencé par les riffs vrombissants des précurseurs du genre que sont Black Sabbath, Pentagram ou encore Hawkwind.

C’est après un 1er opus éponyme sorti en 2012 que les 3 Berlinois signent l’année suivante avec le label de renommée mondiale Nuclear Blast, et réalisent « Abra Kadavar », véritable manifeste de hard rock rétro. Fort de ce succès, le trio tourne par la suite avec Wolfmother et participe Hellfest en 2014 et 1016.

Baptisé sobrement « Berlin », leur dernier album, d’un aplomb déroutant et produit à l’ancienne, est gorgé de brûlots entêtants, suintant la wah-wah groovy (« Pale Blue Eyes ») et le fuzz endiablé (« Last Living Dinosaur »). Leur prestation électrisante en octobre dernier à Paris aux côtés  de Blues Pills, augure un déluge sonique pour leur passage ici !

Le clip « Last Living Dinosaur » ICI

Il ne faudra pas compter sur les frenchies de Mozer pour nous bercer en 1ère partie. Si le projet solo de SirHill tire bien son nom du fameux défenseur brésilien des années 80, c’est avant tout de gros son, de stoner rock pour être plus précis dont il est question ici ! L’ancien guitariste des Hushpuppies pourrait être le fils caché de Josh Homme et Paul McCartney, le cousin fou de Marc Bolan ou Jim Morrisson, le pote de barbecue des Kyuss, Fu Manchu et consorts… Sur scène, en quartet, il est accompagné notamment par Julien Zordan (1=0, Citadel…) à la basse, le local de l’étape.

Papa Roach: « Help » Nouveau single disponible !

Publié : 22 février 2017 par Alain B. dans Musique, News
Tags : ,
Présente:
« Help »
Premier single extrait du 9ème album de Papa Roach qui sera disponible au printemps !
Ecoutez le single ICI

« Help », est produit par Nicholas « Ras » Furlong et Colin Brittian, qui ont grandi en écoutant Papa Roach. Cette collaboration a donc poussé le groupe à revisiter ses premières influences.  « Nous avons vraiment suivi notre instinct et essayé quelque chose d’initialement peu probable, » explique Furlong.  « Nous avons fini par créer une sorte de  morphing des meilleurs traits « old school » du groupe, mais dans une version plus aventureuse et voir plus courageuse du Papa Roach du XXIe siècle ». Au niveau du texte ce nouveau titre aborde le thème très personnel des difficultés de la lutte pour se remettre de problèmes de santé mentale…

www.paparoach.com

Sticky Boys sera en tournée à partir de début mars 2017 pour défendre leur dernier album « Calling the Devil », avec une date à Paris / Le Petit Bain le 28 mars !

Après un deuxième album, « Make Art », qui les a conduits sur les routes de France et d’Europe, Sticky Boys seront de retour en mars 2017 avec leur troisième opus « Calling the Devil » (Listenable Records). Le groupe signe sur cet album les titres les plus féroces et incisifs de sa carrière, il n’hésite pas non plus à se livrer dans un registre plus expressif, avec des titres aériens et délicats. Toujours insaisissable, le groupe délivre 14 titres pour 45 minutes de musique brutalement rock. Rock’n’Roll? Hard Rock? Punk Rock? Stoner Rock? Rock, tout simplement. Mais Rock estampillé Sticky Boys.

Qu’on se le dise : le groupe en a beaucoup sous le pied et est bien décidé à nous le montrer ! Forts de plus de 200 concerts (entre autres des passages remarqués au Hellfest, au Motocultor, Divan du Monde à Paris, Transbordeur à Lyon, etc.).

Sticky Boys sera sur la scène du Petit Bain à Paris le 28 mars 2017  pour la release party de « Calling the Devil ». Rejoignez les milliers d’enthousiastes de tous horizons qui se sont laissés prendre à leur jeu de scène ! L’ambiance dans le pit promet d’être chaude comme l’enfer …

Le 1er album de The Raven Age, « Darkness Will Rise » sera disponible le 17 mars 2017 sur

Regardez le clip de « Salem’s Fate » en avant-première sur

Regardez le clip de « Promised Land » ICI (extrait de l’album « Darkness Will Rise »)

Regardez le clip de « Angel in Disgrace » ICI (extrait de l’EP « The Raven Age »)

Le public a découvert The Raven Age en 1ère partie d’Iron MaidenMastodon, Gojira, GhostTremonti, Opeth ou Delain. En 2016 le groupe sortait un EP et se produisait sur différentes éditions du Download Festival dont celui de Paris.

Cette année, The Raven Age est fin prêt à sortir son premier album et à partir en tournée à travers toute l’Europe avec Anthrax !

Pour ce le groupe vient de signer avec BMG, label qui va donc réaliser le premier album du groupe, dont la sortie est prévue le 17 mars prochain en distribution sur ADA / Warner Music.

Pré-commandes ICI

A voir en concert avec Anthrax le jeudi 16 mars 2017 à Paris / Elysée Montmartre
locations ICI

theravenage.org

Leur nouvel album « The Boy Who Died Wolf » est disponible en CD depuis le 17 février 2017
Egalement disponible en digital !
En écoute ICI
Une douce alternative aux Strokes, Pearl Jam, Black Rebel Motorcycle Club, Arctic Monkeys
On pense aussi à Queens of the Stone Age ou à un Royal Blood au meilleur de leur forme !

Le dimanche 2 juillet, Highly Suspect sera à l’affiche du Main Square à Arras avec RadioheadSeasick SteveMark Lanegan BandSavages

Regardez le clip de « Serotonia » ICI
Ecoutez « My Name is Human » ICI
Plus de vidéos ICI

Emmené par les frangins Meyer, Rich et Ryan, respectivement bassiste et batteur, associés au chanteur / guitariste Johnny Stevens, l’an passé, Highly Suspect avait défrayé la chronique en voyant son premier album « Mister Asylum », nominé aux Grammy Awards 2015 dans la catégorie Meilleur Album Rock ! 

Ce disque, produit par Joel Hamilton (Elvis Costello, The Black Keys…), avait connu un succès quasi immédiat notamment grâce aux singles « Bloodfeather«  et « Lydia« .

 

Dans la foulée, leur deuxième album « The Boy Who Died Wolf » – enregistré entre New York et Bogota, et une nouvelle fois produit par Hamilton – s’est classé Top 30 outre-atlantique et n°1 des charts Alternative Rock !  Disponible aux USA depuis fin novembre, ce disque est sorti en France depuis le 17 février, quelques jours avant le premier concert du groupe chez nous, le 25 février à Paris, aux Etoiles !

Histoire de donner des points de repères à ceux qui découvriraient le groupe, l’on pourrait rapprocher certains aspects des compos d’ Highly Suspect à des références telles que les  Red Hot Chili PeppersQueens of the Stone Age (période « Lullabies to Paralyze »), voire même Pearl Jam ou Nirvana, mais aussi Pink Floyd (époque « The Wall ») Jim Morrison ou Hendrix… tout en sachant que ce groupe possède déjà une putain de personnalité…

Locations ICI 

 

Spinefarm Records présente The One Hundred

 

Découvrez  le clip de « Dark Matters » ICI

Réalisé par Jeb Hardwick (Architects, Wild Palms)

Ce premier single est extrait du premier album de The One Hundred qui sortira au printemps sur Spinefarm Records (distribution Caroline)

On se souvient que le public français avait eu l’occasion de découvrir l’incroyable énergie live de The One Hundred lors de leur tournée en 1ère partie du groupe japonais Crossfaith.

 

The One Hundred sera de retour en concert à Paris le 15 mai prochain au Backstage by the Mill

Locations ICI

 

 

 

Jacob Field – chant

Tim Hider – guitare

Phil Kneller – basse

Joe Balchin – batterie

 

Le 15 avril 2017, le Big Band Café, à Hérouville St Clair (Caen – 14), accueillera une affiche exceptionnelle, avec 3 groupes renommés pour leurs performances scéniques hors du commun et leurs qualités musicales reconnues par tous. Cette soirée 100% Hard N’ Roll promet d’être inoubliable, dans une ambiance festive au cours de laquelle de nombreuses surprises vous attendent. Ne ratez pas cet évènement en réservant dès maintenant vos billets dans les points de vente habituels.

Réservations:

     

Depuis 2013, Bloody Rosie propose à ses fans un show construit à partir des meilleurs titres d’AC/DC, toutes périodes confondues.
Dès les premières prestations la magie opère, Bloody Rosie n’est pas une formation comme les autres. Le public ne s’y trompe pas et le succès est au rendez-vous. La fidélité musicale aux boys et l’énergie diffusée, permettent au groupe d’accéder à des scènes à l’importance grandissante, lors de concerts ou festivals dont les billetteries affichent souvent sold out.
Le dynamisme du groupe est la résultante d’une symbiose entre chacun de ses membres, tous musiciens aguerris. Emmené par Cyrille Crastes (Lead Guitar), Taz Gabriel (Drums), Thierry Pouyer (Bass), Lukas Young (Rhythm Guitar), Bloody Rosie a franchi un palier avec l’arrivée en 2015, de Seb Sérin au chant. Le charismatique frontman, dont la voix colle parfaitement aux intonations de Bon Scott, propulse ainsi le groupe dans une nouvelle dimension.
Bloody Rosie c’est avant tout une équipe de passionnés. Un groupe 100% rock, dont l’énergie brute, la précision et la prestance scénique rassemblent toutes les générations autour des titres d’AC/DC.
Close your eyes and you’re on the Highway To Hell !!!
LET THERE BE ROCK
« Problem Child »  live ICI             L’interview ICI
« Thunderstruck » live ICI             Le Live Report ICI
« Stiff Upper Lip » live ICI

 

Auteur et compositeur, Danny Fisher interprète ses morceaux dans un registre Blues/Rock digne des plus grandes légendes américaines.

Originaire de Courseulles sur Mer, Dany fête ses 25 ans de carrière, avec plus de 700 concerts à la clé dont plusieurs « Zénith ». Danny a acquis une réputation dépassant le cadre de nos frontières, en jouant notamment à Londres, Clayton, Glastonbury, Tanger et dans les endroits mythiques des Etats-Unis comme St Louis, Jacksonville, Memphis, Nashville ou encore Philadelphie.
Après avoir sorti 3 albums et sillonné les routes lors de nombreux concerts et festivals, le chanteur / guitariste Danny Fisher est de retour à Caen avec un groupe rassemblant les musiciens qui l’ont entouré tout au long de sa carrière.
La formation, composée de Pascal « Taz » Gabriel à la batterie (Bloody Rosie), du guitariste Fred Mahé (Manu Bakar), du bassiste Fabrice Lafontaine (The Big Muggy) et de Bruno Hole (Mister Hole) à l’harmonica, assurera le show du BBC lors de cette date qui s’annonce mémorable.
 

Le groupe 44 a vu le jour en 2015, avec pour objectif de reprendre les classiques du Hard Rock.

L’origine du projet repose sur une idée commune, basée sur la passion de la musique avec en plus cette particularité de voir chaque musicien issu de la même famille.
Rapidement, les concerts s’enchainent avec succès, et le line up évolue, tout en conservant l’esprit d’origine représenté par Julie au Chant, David à la basse et le guitariste Aurélien. Ludo a pris place derrière les futs il y a quelques mois, et le quatuor poursuit sa route en délivrant un Hard Rock survolté, influencé par les légendes que sont AC/DC, Led Zeppelin, Creedence Clearwater Revival ou encore Guns N’ Roses.
2017 s’annonce chargée pour 44, puisqu’un enregistrement est prévu, ainsi de que nombreuses prestations live.
Vainqueur du casting organisé pour ouvrir les hostilités du 15 avril 2017 au BBC, ne manquez pas le show de cette révélation qui possède de nombreux atouts pour faire chauffer l’ambiance !

En plus des 3 groupes à l’affiche, le visuel sera à l’honneur lors de la prestation de Bloody Rosie. Shayna viendra ajouter une touche sexy sur plusieurs titres, avec un show dont elle seule a le secret.
C’est une chance de pouvoir admirer les courbes de cette performeuse hors pair, qui nous réserve la surprise de ses tenues lors d’une prestation à couper le souffle.

Christelle, originaire de Magny-cours, bercée par le bruit des moteurs, a poursuivi sa route jusqu’au monde de la nuit, ou elle est devenue Shayna, danseuse sexy.

Entre Ange et Démon, elle aime jouer avec le feu, de la lycéenne à la tenue de cuir rock n’ roll, en passant par l’infirmière, et de l’ange à la diablesse.

Mais même quand la température monte, Shayna reste toujours dans le suggestif: toujours sexy, jamais vulgaire.

Si Shayna, lors de ses shows, se met à nu devant un public, Christelle sait laisser sa vie nocturne dans l’ombre de sa vie privée.

Aujourd’hui, en plus des enterrements de vie de garçon, anniversaires et autres soirées privées, Shayna se retrouve dans les rassemblements de bikers, tel que le Freewheels, l’évènement incontournable pour tous les passionnés de Harley Davidson. La variété de ses prestations est aussi remarquée lors d’inaugurations, fêtes, anniversaires et manifestations de moto Clubs…

Egalement modèle photo, la publication de plusieurs shootings dans les magasines Wild et Freeway démontre à quel point Shayna exprime ses qualités artistiques avec une vraie personnalité.

Les shows girl sexy et stripteases sur plusieurs scènes, avec des groupes musicaux comme Lust et Uzlagom, sont un atout supplémentaire pour partager un moment unique dans le plus pur esprit Rock n’Roll !

Ces ambiances, mêlant les sons des moteurs et des guitares électriques, font comme si la native de Magny-cours avait toujours eu ce rapport à la nuit, propre à la vie nocturne du circuit Nivernais, comme si la boucle était bouclée…

Partenaires Officiels:

                       

Partenaires Médias:
                   

Production:

Le groupe pop-punk mythique Blondie illumine 2017 avec l’annonce de leur nouvel et 11ème album « Pollinator ». Co-écrit avec Dave Sitek (Tv On the Radio), découvrez le clip du 1er single « Fun » dans combinaison unique de pure joie mélodique et de cool assumé, entre sonorités modernes et influences rétro. Debbie Harry et Chris Stein fouleront la scène de l’Olympia à Paris le mercredi 28 juin prochain, un concert événement à ne pas manquer !

 

  E N   C O N C E R T    
  Le mercredi 28 juin 2017  à Paris – L’Olympia  
  Prévente le 17/02 dès 10h ICI

Blondie « Fun » – Le clip ICI

 

« Pollinator »
Nouvel album
Sortie le 5 mai 2017 en CD, Vinyle, Box Set 7«  & Digital

Disponible en précommande ICI

 

 

 

« Fun »
Nouveau single
Disponibe en digital ICI

 

 

Dans la lignée du succès leur nouvel album « 11 Short Stories of Pain & Glory » et des trois concerts complets qu’ils viennent de donner chez nous, les Dropkick Murphys seront de retour en France cet été à l’occasion de deux grands festivals, avant de repasser par Paris début 2018 pour deux shows (différents) au Zénith !

« Les Clash sont morts avec leur chanteur. Les Pogues semblent à la retraite. Leur relève a pour nom Dropkick Murphys… » – Le Parisien / Aujourd’hui en France

« Les Bostoniens hissent fièrement les couleurs punk et celtes » – VSD

Disponible depuis le 6 janvier dernier « 11 Short Stories of Pain & Glory », le nouvel album des Dropkick Murphys a définitivement permis au groupe de Boston de franchir un nouveau cap de popularité dans l’Hexagone.

Des titres tels que « Blood », « Paying My Way » ou « You’ll Never Walk Alone » sont en passe de devenir des classiques à l’image des hymnes que sont « Rose Tattoo » ou « I’m Shipping Up To Boston » (plus de 96 millions de vues à eux deux !)

« Une vraie réussite… un disque qui a du sens » – MyRock

« Un album cohérent, puissant, réfléchi, apaisé. Fiers de leurs origines… celtiques jusqu’au bout du banjo, et tellement rock’n’roll…» – La Grosse Radio

Une reconnaissance confirmée par les trois concerts que les américains viennent tout juste de donner à guichet fermé à l’Aéronef de Lille, ainsi qu’aux Zénith de Paris et de Strasbourg. Engagé, énergique, humain, généreux… à coups de guitares, de banjo, d’accordéon et de cornemuse, le rock celtique des DKM possède une capacité communicative à transformer les salles en une sorte de pub gigantesque où l’on se retrouve entre amis pour chanter et danser en tendant bien haut sa pinte.

« Les Murphys arrivent toujours à faire passer des émotions… ferveur, chaleur… » – Rock & Folk

« Des lignes vocales pleines de sincérité et de passion…un concentré de vie, une tranche de quotidien exaltant et rude, gai et triste à la fois… une franche réussite ! » – Rock Hard

L’on ressent cette atmosphère chaleureuse et sympathiquement électrique lors de la prestation live du groupe dans l’émission l’Album de la Semaine. De la mémoire des producteurs, jamais un groupe n’avait mis une telle ambiance sur le plateau. La preuve en images à 19h55 tous les soirs de cette semaine en clair sur Canal + Décalé (making of ICI)

Une chose est sûre, un concert des Dropkick Murphys ça se vit et ça se partage ! Sitôt fini, on a envie d’embringuer ses potes lors du prochain… Alors qu’ils étaient déjà confirmés à l’affiche de deux festivals d’été : le 8 juillet aux Les Eurockéennes et le 14 aux Vieilles Charrues, aujourd’hui les Dropkick Murphys ont décidé d’annoncer non pas un mais deux (!!!) passages au Zénith de Paris pour les vendredi 16 & samedi 17 février 2018 !

Voulant à tout prix garder un contact proche et privilégié avec son public, le groupe a repoussé l’idée de jouer dans une salle plus grande, préférant même offrir à ses fans pourtant de plus en plus nombreux, une set-list différente d’un soir à l’autre, à même de couvrir leur 20 ans de carrière à travers une bonne quarantaine de chansons. Ces deux prochaines haltes parisiennes s’annoncent déjà comme un événement qui va encore faire trembler les murs… Let’s go Murphys !

Mise en vente
vendredi 17 février 2017 à 10h00 ICI              
A noter que 500 pass « 2 jours » seront disponibles à prix spécial ICI
The Neal Morse Band « Morsefest 2015 »
Un concert exceptionnel disponible en Double Blu-ray+ 4 CD  ou double DVD + 4 CD
Sortie le 24 mars 2017 sur Radiant records / Metal Blade / Sony
Regardez la bande annonce ICI
Pré-commandes ICI

A voir en concert le Mercredi 5 avril 2017 à Paris / Divan Du Monde

Dans la foulée de la sortie de « The Similitude Of A Dream », meilleur album rock progressif de 2016, The Neal Morse Band annonce la sortie surprise d’un live exceptionnel, du genre de ceux qui n’arrivent qu’une seule fois dans une vie : le Morsefest 2015.

Les précommandes seront ouvertes sur le site de Radiant Records à partir du 21 février.

En plus du line-up classique du Neal Morse Band, 38 musiciens formant un véritable orchestre se sont invités sur scène. Au cours des deux soirées enregistrées en 2015, cette formation exceptionnelle a joué de nombreux morceaux issus de la carrière de Neal Morse. D’une durée totale de plus de cinq heures, ces concerts ont permis aux musiciens de se réapproprier les versions originales afin de les réarranger pour leur apporter une toute autre dimension. En plus de la totalité des albums « Sola Scriptura » et « Question », les musiciens ont joué des morceaux issus des catalogues des groupes Spock’s Beard (avec la présence de Nick D’Virgilio sur scène), Transatlantic, et bien d’autres surprises, avec notamment la performance du guitariste de légende Phil Keaggy. Si l’on ajoute à tout cela la présence de danseurs, de trois écrans géants et de jeux de lumières modernes et dynamiques, le Morsfest 2015 est définitivement le plus gros live jamais réalisé dans toute la carrière de Neal Morse.

Le Morsefest 2015 a clairement été épique dans tous les sens du terme ! Le show, les musiciens, tout était fantastique ! Les albums studio qui ont été joués sont parmi mes préférés, et nous avons aussi joué de nombreux morceaux qui n’avaient jamais été joués en live ! – Randy George.

Libéré des contraintes de temps inhérentes aux enregistrements studio, Neal Morse a ajouté tout ce qu’il avait imaginé pour les arrangements, notamment des cordes, une section cuivres, et un chœur de 14 choristes ! Evidemment, on retrouve au cœur de tout cela le Neal Morse Band, avec le chanteur/guitariste/claviériste Neal Morse, le batteur Mike Portnoy, le bassiste Randy George, le claviériste Bill Hubauer et le guitariste Eric Gillette.

Afin d’accompagner le génie musical de cette formation, le designer Ryan Proplesch a réalisé un light show exceptionnel, le plus impressionnant de Neal Morse à ce jour. La présence de trois écrans a permis à l’artiste Christian Rios de créer un ensemble de vidéos dans un style graphique, illustrant chaque moment de chaque morceau. Et pour sublimer l’ensemble, les danseurs apportent un dynamisme à chaque instant.

Côté bonus, le Blu-ray contiendra un document exclusif d’une heure où l’on découvrira notamment ce qui se déroule derrière la scène. Ce document donne un excellent aperçu de tout ce qui se passe entre le groupe, les musiciens additionnels et l’équipe avant la montée sur scène.

La partie audio a été assurée par l’infatigable Rich Mouser, spécialiste du rock progressif, avec entre autre à son actif tous les albums studio de Neal Morse, Spock’s Beard et Transatlantic.

Le packaging comprend 2 Blu-rays, ou 2 DVD et 4 CD.

Le Morsefest 2015 a été une expérience incroyable pour moi ! Nous avons joué les albums « Question » et « Sola Scriptura » ainsi que tout un tas de trucs super cools avec des choristes, des cuivres, des percussions, une harpe piano, des cuicas et des danseurs ! Le travail de la vidéo sur scène était époustouflant. Avec en plus une atmosphère si chaleureuse et remplie d’amour de la part de nos fans, c’était clairement une des plus belles expériences de toute ma carrière. Et honnêtement, ce Blu-ray/DVD est parmi les meilleurs qu’on n’ait jamais réalisés. – Neal Morse.

Le Morsefest 2015 n’a eu lieu qu’une seule fois, mais aujourd’hui tout le monde peut vivre cette expérience en haute définition. Enfin, « The Similitude Of A Dream », dernier chapitre en date du Neal Morse Band, pourra être vécu en live dans son intégralité, à travers toute l’Europe et d’autres localités dans le monde, tout au long du printemps 2017.

Musiciens :
Neal MORSE : chant, claviers, guitare
Mike PORTNOY : batterie
Randy GEORGE : basse
Eric GILLETTE : guitare
Bill HUBAUER : claviers